10 choses à savoir sur le Q4 de Facebook

Facebook en 2018 a été en proie à de nombreuses controverses, mais cela n’a pas empêché l’entreprise d’engranger d’énormes profits. Dans son rapport financier du quatrième trimestre, Facebook a révélé mercredi qu’il s’en était très bien tiré, réalisant des profits trimestriels records de 6,88 milliards de dollars.

Lors d’une conférence téléphonique, le PDG Mark Zuckerberg a reconnu : « Au cours des deux dernières années, beaucoup de défis commerciaux se sont imposés à nous. » Pour corriger la situation, Facebook a dû faire des investissements dans la sécurité et la protection de la vie privée qui, selon M. Zuckerberg, « ont augmenté nos coûts et, dans certains cas, réduit nos revenus ».

Néanmoins, l’entreprise a enregistré plusieurs chiffres réjouissants au quatrième trimestre et a présenté des plans ambitieux pour l’avenir. Voici 10 choses que nous avons appris dans le rapport trimestriel de Facebook.

1. La croissance continue du chiffre d’affaires se traduit par des ventes/bénéfices supérieurs aux prévisions

Le bénéfice du quatrième trimestre s’est établi à 2,38 $ par action sur un revenu de 16,91 milliards de dollars, en hausse de 30 % sur douze mois. Au quatrième trimestre, le total des revenus publicitaires s’est établi à 16,6 milliards de dollars, en hausse de 30 % également.

Pour l’ensemble de l’exercice 2018, le chiffre d’affaires a augmenté de 37 % pour atteindre 56 milliards de dollars, et Facebook a généré plus de 15 milliards de dollars de flux de trésorerie.

2. Les revenus publicitaires mobiles continuent de croître à un rythme effréné

Au quatrième trimestre, les produits d’exploitation tirés de la publicité mobile se sont chiffrés à 15,5 milliards de dollars, soit une hausse de 36 % par rapport à l’exercice précédent. Le chiffre d’affaires annuel de la publicité mobile a augmenté de 45 % par rapport à 2017.

Les revenus tirés de la publicité mobile ont représenté environ 93 % des produits publicitaires pour le quatrième trimestre de 2018, en hausse par rapport à environ 89 % des produits publicitaires au quatrième trimestre de 2017.

3. Augmentation séquentielle des DAU/MAU aux Etats-Unis et en Europe

Les utilisateurs actifs quotidiens (DAU – Daily active users) sur Facebook ont atteint 1,52 milliard en moyenne en décembre 2018, en hausse de 9 % par rapport à 2017. Ils ont été chiffrés par la croissance en Inde, en Indonésie et aux Philippines.

De plus, après la stagnation des marchés américains et européens, Facebook a connu une hausse du nombre de DAU dans ces régions : Les DAU aux États-Unis et au Canada s’élèvent à 186 millions, en hausse par rapport aux 185 millions du trimestre précédent. En Europe, le nombre d’unités DAU s’est élevé à 282 millions, en hausse par rapport aux 278 millions du trimestre précédent.

Au 31 décembre 2018, le nombre mensuel d’utilisateurs actifs (Monthly active users – MAU) dans le monde s’élevait à 2,32 milliards, soit une augmentation de 9 % sur douze mois.

« Nous sommes en croissance dans toutes les régions, même si nous sommes en train de trouver un équilibre dans les marchés développés comme les États-Unis et le Canada » a déclaré David Wehner, le directeur financier. « Au quatrième trimestre, nous avons connu une meilleure croissance en Europe parce que nous sommes sortis des deux premiers trimestres du RGPD. C’est donc un petit rebond. »

4. Facebook met l’accent sur sa base d’utilisateurs sur toutes ces applications

David Wehner a mis l’accent sur les « mesures globales familiales » de Facebook. Facebook va cesser également de partager les mesures communautaires liées uniquement à son application phare, a-t-il dit.

« Environ 2,7 milliards de personnes dans le monde ont utilisé l’une de nos applications en décembre et, en moyenne, plus de 2 milliards de personnes étaient actives chaque jour » a déclaré M. Wehner. « C’est notre meilleure estimation de notre audience dédupliquée sur Facebook, Instagram, Messenger et WhatsApp. »

Ces chiffres, dit-il, « reflètent mieux la taille de notre communauté et le fait que de nombreuses personnes utilisent plus d’un de nos services… ». Au fil du temps, nous nous attendons à ce que les paramètres familiaux jouent un rôle primordial dans la façon dont nous parlons de notre entreprise, et nous finirons par éliminer progressivement les paramètres de la communauté Facebook. »

5. Facebook compte plus de 7 millions d’annonceurs actifs

L’impressionnante base d’utilisateurs de Facebook s’accompagne d’un nombre impressionnant d’annonceurs : Il y a plus de 7 millions d’annonceurs actifs dans les services Facebook, a déclaré Sheryl Sandberg, directrice de l’exploitation.

« Qu’il s’agisse de magasins locaux ou de marques mondiales, les entreprises du monde entier sont en pleine croissance parce qu’elles peuvent atteindre leurs clients sur notre plate-forme », dit-elle. Les opportunités que nous créons pour les entreprises sont le moteur de notre croissance, qui continue d’être largement répartie entre les régions, les segments de marché et les marchés verticaux. »

Un élément clé de l’attrait de Facebook pour les annonceurs est sa capacité à cibler les publicités sur des utilisateurs spécifiques, ont déclaré les dirigeants. M. Wehner a reconnu qu' »il y a des vents contraires auxquels nous pourrions être confrontés en matière de ciblage étant donné le paysage global de la protection de la vie privée en 2019″.

Malgré cela, Sheryl Sandberg a déclaré qu’ils restent « très optimistes » quant à la croissance à long terme de l’activité publicitaire. « Nous n’avons même pas vraiment commencé à nous occuper de projets futurs comme la messagerie », dit-elle.

6. Plus de 90 millions de petites entreprises utilisent les produits Facebook

Plus de 90 millions de petites entreprises utilisent désormais les produits Facebook, la grande majorité d’entre elles gratuitement, a dit M. Zuckerberg. « Et parmi ceux que nous avons interrogés, la moitié nous disent qu’ils ont été en mesure de développer leurs activités et d’embaucher plus de personnes depuis qu’ils ont rejoint Facebook », a-t-il ajouté.

Sheryl Sandberg a souligné comment Facebook aide les petites entreprises à « atteindre les gens d’une manière que seules les grandes entreprises pouvaient faire auparavant. Ce modèle d’entreprise permet de garder Facebook gratuit afin que les gens du monde entier puissent l’utiliser et d’uniformiser les règles du jeu pour les entreprises de toutes tailles tout en protégeant la vie privée des gens. »

7. Les Stories : populaire auprès des utilisateurs et des annonceurs

M. Zuckerberg a déclaré que l’une des priorités de Facebook en 2019 est « d’offrir de nouvelles expériences qui améliorent de manière significative la vie des gens…. Je parle d’améliorations majeures dans la vie des gens reconnues par tous. La dernière expérience de ce type a été Stories, a-t-il dit, notant qu’Instagram vient de dépasser 500 millions d’actifs quotidiens sur les Stories.

Sheryl Sandberg a annoncé que 2 millions d’annonceurs utilisent Stories pour atteindre les clients de la famille d’applications Facebook. Au quatrième trimestre, Facebook a lancé des publicités dans Messenger Stories, ce qui signifie que les annonceurs peuvent désormais acheter facilement des publicités Stories sur Facebook, Instagram et Messenger.

8. Facebook Portal se porte étonnamment bien, dit M. Zuckerberg

Sans partager de chiffres précis, le PDG s’est dit satisfait des ventes de l’appareil d’appel vidéo de Facebook.

« J’ai aussi été positivement surpris que Portal ait fait mieux que ce à quoi je m’attendais », a déclaré M. Zuckerberg. « J’adore l’utiliser avec ma propre famille. Nous n’avions jamais livré de matériel Facebook avant, et beaucoup de gens ont dit que c’était un moment difficile pour commencer. Je suis donc heureux que tant de gens apprécient cette expérience. »

9. Facebook se concentre sur les transactions commerciales

Pour ce qui est de l’avenir, M. Zuckerberg a déclaré que l’entreprise avait de grands projets d’expansion du commerce sur ses plates-formes. « L’augmentation de l’offre commerciale dans Instagram, Facebook et WhatsApp est l’une des opportunités les plus excitantes » a-t-il dit.

Il a ajouté : « Le travail que nous allons faire sur Instagram s’appliquera également à la Marketplace et à Facebook ». Facebook déploiera également les paiements sur WhatsApp dans un plus grand nombre de pays.

10. Facebook prétend qu’il a « fondamentalement changé »

Les résultats financiers de Facebook ont été publiés un jour seulement après que l’on apprenne que l’entreprise utilisait des pratiques commerciales douteuses pour surveiller les activités en ligne des consommateurs, y compris en passant par des adolescents qui ne comprennent peut-être pas pleinement les conséquences du partage de leurs données.

Malgré tout, Zuckerberg a insisté mercredi : « Nous avons fondamentalement changé notre façon de diriger cette entreprise. »

« Nous avons changé la façon dont nous construisons nos services pour nous concentrer davantage sur la prévention », a-t-il expliqué. Nous avons investi des milliards de dollars dans la sécurité, ce qui a affecté notre rentabilité. Nous avons pris des mesures qui réduisent l’engagement dans WhatsApp pour mettre fin à la désinformation et réduit les vidéos virales sur Facebook de plus de 50 millions d’heures par jour. »

Article « 10 things to know about Facebook’s Q4 » traduit et adapté par ZDNet.fr

Go to Source


bouton-devis