4 dirigeants reconnus quittent Cisco

Prem Jain, à l'origine de la start-up Insieme soutenue puis rachetée par Cisco, quitte l'équipementier en même temps que Mario Mazzola, Luca Cafiero et Soni Jiandani.

Prem Jain, à l’origine de la start-up Insieme soutenue puis rachetée par Cisco, quitte l’équipementier en même temps que Mario Mazzola, Luca Cafiero et Soni Jiandani.

Cisco voit partir le même mois Mario Mazzola, Prem Jain et Luca Cafiero et Soni Jiandani, quatre cadres de haut rang fondateurs de start-ups comme Andiamo Networks, Nuova Systems et Insieme Networks, dans lesquelles Cisco a fortement investi avant de s’en emparer.

Chez Cisco, quatre cadres dirigeants de longue date ont décidé de quitter l’entreprise le 17 juin prochain  en raison d’une « incompatibilité  concernant les fonctions,  les responsabilités et l’organigramme ». La nouvelle est tombée suite à l’annonce d’une nouvelle entité juridique  chez Cisco, selon un mémo interne rédigé ce lundi par le CEO du groupe Chuck Robbins que nos confrères d’IDG News Service ont pu se procurer. L’information avait auparavant été relayée par le Wall Street Journal. Ont démissionné de leur poste, Mario Mazzola, Prem Jain et Luca Cafiero, trois ingénieurs de premier plan,  ainsi que  Soni Jiandani, responsable du marketing, créateurs de différentes start-ups  avant leur rachat par Cisco.  Surnommés «MPLS» en raison de leurs initiales, ils ont participé à la création d’Andiamo Networks, spécialisée dans le stockage, de Nuova Systems un fabricant de commutateurs pour centre de données et d’Insieme Networks, une start-up axée sur  le  SDN  (Software Defined Network), acquise pour 865 M$ par Cisco.

Une stratégie basée sur le financement puis le rachat de start-ups

Ces démissions  interviennent  après l’annonce de la création d’une division réseaux et sécurité par Cisco, chargée de  l’ingénierie  des équipements  de routage, de commutation et de sécurité, et dirigée par David Goeckeler, entré il y a 16 ans dans l’entreprise. À partir du 17 juin, date  du départ des quatre tops entrepreneurs, les activités d’Inseime en feront également partie. Cisco a appelé ces dirigeants de choix à son bord lors du rachat du fournisseur de solutions LAN Crescendo Communications en 1993, première acquisition majeure réalisée par l’équipementier. La firme a investi à plusieurs reprises dans des start-ups qu’ils avaient mises  sur pied avant de les absorber. Cela a été le cas durant le mandat de John Chambers, CEO de Cisco depuis 20 ans, avant qu’il ne cède son fauteuil en juillet 2015 à Chuck Robbins, vice-président senior. Ils ont toutefois continué à reporter à l’ancien dirigeant en tant que président exécutif.

Dans une déclaration réalisée ce lundi, Chuck Robbins a fait l’éloge de ses quatre dirigeants. « Je tiens à  remercier Mario, Prem, Luca et Soni pour les innombrables contributions qu’ils ont apportées à Cisco », déclaré le CEO de la compagnie. « J’ai personnellement beaucoup appris d’eux, et ils feront toujours partie de l’histoire de l’ingénierie de Cisco ». Depuis sa prise de fonction, Chuck Robbins a procédé à des changements majeurs dans  l’organisation de l’entreprise. Sanjiv Ahuja, responsable de l’entité fourniture  de services, a remis sa démission pas plus tard qu’en mars dernier .

Go to Source