4G dans le métro : où en sont les 6 métropoles françaises ?

Réussir à offrir une connexion permanente à Internet dans le métro est l’un des enjeux importants ces derniers temps auquel tentent de répondre les syndicats de transports en commun, les métropoles et les sociétés chargées de l’exploitation de ces réseaux. Toulouse a été la première ville à apporter la 4G dans son métro en novembre 2017. Où en sont les autres ?

La ligne A de Rennes devrait être couverte à la rentrée par la 4G, Lille annonce une couverture totale début 2019, courant de l'année prochaine pour Paris, fin 2019 à Lyon. Marseille vient seulement de lancer un appel à projet mais parie sur un lancement de la 4G sur ses deux lignes à l'été 2019. (Crédit : DRLa ligne A de Rennes devrait être couverte à la rentrée par la 4G, Lille annonce une couverture totale début 2019, courant de l’année prochaine pour Paris, fin 2019 à Lyon. Marseille vient seulement de lancer un appel à projet mais parie sur un lancement de la 4G sur ses deux lignes à l’été 2019. (Crédit : DR

Qui n’a jamais eu de problèmes de réseau dans le métro ? Les Toulousains, depuis le 10 novembre dernier. Les deux lignes de métro de la ville rose sont entièrement couvertes par la 4G, que ce soit en station ou dans les tunnels. Ce qui fait du réseau Tisséo le premier à offrir cette couverture souterraine en France. Selon une enquête annuelle de l’Arcep, en 2017, le taux de réussite moyen de l’accès à un site Internet dans le métro en moins de 5 secondes n’était que de 15,6%. Même au bout…

Il vous reste 98% de l’article à lire
Vous devez posséder un compte pour poursuivre la lecture

Vous avez déjà un compte?

Suivre toute l’actualité

Newsletter

Recevez notre newsletter comme plus de 50 000 professionnels de l’IT!

Je m’abonne

Go to Source


bouton-devis