5G : les consommateurs pas prêts à payer plus

La technologie 5G pourrait créer des gains économiques significatifs dans le monde entier en changeant la façon dont les gens vivent et travaillent. Pourtant, investir dans l’infrastructure réseau n’est pas toujours un choix évident pour les opérateurs. Les déploiements 5G peuvent être coûteux et prendre beaucoup de temps, et le retour sur investissement peut ne pas être encore très clair. C’est dans cet esprit que la société d’experts-conseils PwC a interrogé les consommateurs américains sur la valeur réelle de la 5G pour eux.

L’enquête menée auprès de 1.000 utilisateurs d’Internet fixe et mobile révèle que seulement un tiers d’entre eux sont prêts à payer plus cher pour cette technologie. 33 % paieraient plus cher pour un réseau 5G à domicile, tandis que 31 % paieraient plus cher pour un réseau 5G mobile.

Les clients seraient prêt à payer en moyenne 5,06 $ de plus par mois pour un service Internet 5G fixe. Et 4,40 $ de plus par mois pour de l’Internet 5G mobile. Dans le détail, les clients de moins de 40 ans sont plus enclins à payer un surcoût sur leur facture telco (38 % d’entre eux), que les clients de plus de 40 ans (seulement 25 %).

Vitesse, mais aussi sécurité

Un débit plus rapide est la principale raison pour laquelle les consommateurs sont prêts à payer plus cher. Toutefois, lorsqu’on leur demande quelle caractéristique est la plus importante pour eux, un tiers des répondants assurent que la question de la fiabilité est centrale.

Pour ce qui est de l’Internet fixe, presque autant de clients expliquent que la sécurité et la rapidité sont les facteurs le plus important. Sur l’Internet mobile, seulement 25 % citent la vitesse – et un plus grand nombre de répondants expliquent qu’ils se soucient davantage des forfaits illimités, de la sécurité et du coût.

Interrogés sur les changements qu’ils seraient prêts à effectuer pour utiliser de la 5G, 32 % des répondants déclarent être prêt à changer d’opérateur. 21 % d’entre eux changeraient de marque d’appareils mobiles, 19 % changeraient de plate-forme ou de système d’exploitation.

Go to Source


bouton-devis