App Store d’Apple : 86,5 milliards de dollars pour les développeurs en moins de 10 ans

Les montants versés par Apple aux développeurs qui positionnent leurs applications sur le magasin d’application de la marque à la pomme sont en croissance. Apple mentionne que la vente d’applications a rapporté aux développeurs 26,5 milliards de dollars en 2017. Une croissance de 33 % puisqu’en 2016, ces revenus étaient de 20 milliards de dollars.

 

Historique des paiements cumulés par an. (Source : Horace Dediu)

En cumulé, la rémunération des développeurs depuis la création du store en ligne seraient de 86,5 milliards de dollars, généré en moins de 10 ans. Le premier milliard de dollar a été payé en juin 2010. Les dépenses sur l’App Store augmentent régulièrement, avec d’années en années une croissance d’environ 5 milliards de dollars depuis la mi-2011 affirme l’analyste Horace Dediu, spécialiste d’Apple.

Le graphique ci dessus représente les paiements effectués aux développeurs. Apple conserve environ 30 % du chiffre d’affaires réalisé.

 

Les applications commercialisées par Apple, plus fort que le box office. (Source : Horace Dediu)

2018 : 100 millions de dollars par jour

Pour 2018, les utilisateurs d’iOS dépenseront environ 100 millions de dollars par jour pour acheter des applications. Les ventes lors du jour de l’an sur l’Apple Store ont été de 300 millions de dollars. La semaine de Noël, les ventes ont rapporté 890 millions de dollars. En 2018, l’App Store réalisera plus de revenus que le Box Office prédit l’analyste. Pour AppAnnie, c’est surtout la Chine qui porte la croissance des activités de l’Apple Store. La Chine compte environ 1,8 million de développeurs d’applications Apple qui ont généré 17 milliards de dollars de revenus depuis l’ouverture de la plateforme.

Autre point, des centaines d’applications « gratuites » (Linkedin, Netflix, Amazon ou encore eBay), c’est à dire qui ne sont pas vendues sur le magasin d’application, génèrent tout de même des revenus une fois qu’elles sont installées sur les smartphones et tablettes des utilisateurs. Autant de revenus qui ne sont pas décomptés dans les chiffres d’Apple.

Go to Source


bouton-devis