Appian veut diviser par 2 les temps de développement

Après son entrée en bourse l’an dernier, la plus performante IPO tech de 2017, l’éditeur Appian a fortement gagné en visibilité. Une notoriété importante pour la confiance mise par les grands clients dans la plateforme de développement low code, souligne son fondateur et CEO Matt Calkins.

Depuis l'introduction réussie d'Appian au Nasdaq, son fondateur et CEO Matt Calkins se déplace en Europe toutes les six semaines. Ci-dessus, à Paris le 16 mai 2018. (Crédit : Appian)Depuis l’introduction réussie d’Appian au Nasdaq, son fondateur et CEO Matt Calkins se déplace en Europe toutes les six semaines. Ci-dessus, à Paris le 16 mai 2018. (Crédit : Appian)

Gagner en notoriété est l’une des premières raisons qui a motivé l’introduction en bourse d’Appian, l’an dernier, nous a confirmé lors d’un récent entretien à Paris son CEO Matt Calkins, fondateur en 1999 de la société basée à Reston, en Virginie. Et bien en a pris à cet éditeur spécialisé dans le BPM et le développement d’applications low code. Son entrée sur le Nasdaq s’est révélée être la plus…

Il vous reste 95% de l’article à lire
Vous devez posséder un compte pour poursuivre la lecture

Vous avez déjà un compte?

Suivre toute l’actualité

Newsletter

Recevez notre newsletter comme plus de 50 000 professionnels de l’IT!

Je m’abonne

Go to Source


bouton-devis