Apple : les ventes d’iPhone en baisse de 15%, mais sinon tout va bien

Apple : les ventes d’iPhone en baisse de 15%, mais sinon tout va bien

Un peu plus tôt ce mois-ci, Apple a créé un choc en revoyant à la baisse ses prévisions de croissance pour le dernier trimestre 2018 (le premier de son exercice fiscal décalé). La réalité est là désormais avec l’annonce des résultats qui confirment une baisse du chiffre d’affaires global sur la période à 84,3 milliards de dollars (-5%) et un net recul des ventes d’iPhone qui ont rapporté 51,9 milliards de dollars contre 61,1 milliards un an auparavant, soir une baisse de 15%. Apple ne communique plus sur le nombre d’unités vendues. Selon un analyste du cabinet Bernstein, la firme aurait écoulé 66,6 millions d’iPhone sur le dernier trimestre 2018. Pour expliquer ce déclin des ventes, le p-dg d’Apple Tim Cook a cité le ralentissement économique en Chine, un taux de renouvellement des iPhone moins dynamique et un dollars fort.

63% de marge brute sur les services 

« Bien qu’il ait été décevant de rater nos prévisions de chiffre d’affaires, nous gérons Apple à long terme et les résultats de ce trimestre démontrent que la force sous-jacente de notre entreprise est profonde et large » a déclaré le patron d’Apple.

Même si l’iPhone représente encore plus de 60% du chiffre d’affaires, la firme californienne mise désormais beaucoup sur les services qui peuvent s’appuyer sur une base installée de 1,4 milliard de terminaux Apple, dont 900 millions d’iPhone. Dans son communiqué, Apple souligne également que les revenus de toutes les autres familles de produits et services ont progressé de 19%. Les services en ligne Apple (Apple Music, App Store, iTunes…) ont rapporté 10,9 milliards de dollars (+19%) et assurent une rentabilité très élevée avec une marge brute de 63%. Récemment, Tim Cook a promis de nouveaux services pour 2019 parmi lesquels devrait figurer une offre de VoD en streaming pour concurrencer Netflix et Amazon.

Les iPhone sont-ils trop chers ?

Malgré cette situation, Apple gagne toujours beaucoup d’argent. Le bénéfice net se monte à 19,9 milliards de dollars, en recul de seulement 1% sur un an. Mais alors que la baisse des ventes d’iPhone et désormais tangible et pourrait s’inscrire dans la durée, la question du prix se pose plus que jamais. Les iPhone sont-ils trop chers ?

Tim Cook a écarté cette idée, faisant plutôt valoir les coûts plus élevés à l’étranger. Pour contrecarrer cela, Apple a commencé à baisser les prix de ses téléphones à l’étranger de sorte que le montant que les gens paient est à peu près le même que l’an dernier.

à lire aussi