Arista ajoute des capacités DCI à son commutateur 7500E

Arista Networks a ajouté la semaine passée des capacités d’interconnexion de datacenters (DCI ou DataCenter InterConnect) à son commutateur de cœur de réseau 7500 E, éliminant ainsi potentiellement le besoin d’utiliser un équipement spécifique pour l’interconnexion de deux sites en DWDM au dessus d’une fibre noire. 

De plus en plus de clients mettent en œuvre des liaisons DWDM pour l’interconnexion de datacenters et tous ne sont pas de grands fournisseurs de services en nuage. Nombre d’entreprises, dans le cadre de stratégies de cloud hybride, ont en effet besoin de raccorder plusieurs sites entre eux ou ont besoin d’interconnecter leurs datacenters avec ceux de leurs fournisseurs cloud via des liaisons DCI.

Une carte offrant 6 ports DWDM à 100 Gigabit/s

Les nouvelles capacités DCI du commutateur Arista 7500E reposent sur l’arrivée d’une carte  type « Spine Transit » offrant six ports DWDM à 100 Gigabit/s et qui supporte le chiffrement conformément au standard MACsec (IEEE 802.1ae). Pour Jeffrey Raymond, vice-président produit et services chez Arista, cette carte fournit les capacité DCI souhaitées par les clients sans les contraindre à apprendre à utiliser un équipement additionnel.

La carte s’appuie sur une technologie de multiplexage en longueurs d’ondes cohérente et permet selon le constructeur de transmettre des informations via fibre optique sur une distance pouvant atteindre 5000 km. Son prix public est de 42 000 $ par port nu ou 117 000 $ par port avec les interfaces optiques.

Arista a annoncé la carte le jour-même ou Cisco dévoilait une ligne de commutateurs  incorporant des capacités DCI avec des interfaces 100Gbit.

VXLAN supporté pour l’interconnexion de datacenters

Une autre nouveauté intéressante du 7500E est sa capacité à mettre en œuvre le protocole d’encapsulation réseau VXLAN pour bâtir un réseau d’overlay permettant  d’étendre des services réseau de niveau 2 entre de multiples datacenters, ce que la firme appelle « Spine Interconnect » (littéralement, interconnexion de colonne dorsale de réseau).

Equinix, un fournisseur de capacité d’hébergement en colocation utilise d’ailleurs cette technologie pour son service de peering baptisé Internet Exchange. Ce dernier permet à des grandes entreprises, des fournisseurs de contenus et des acteurs du cloud et de l’internet d’échanger du trafic au dessus d’une « fabric » de niveau 2 utilisant un protocole standardisé.

Article rédigé avec la contribution d’Antone Gonsalves, SearchNetworking.com