Arista EOS : des innovations qui facilitent la migration vers les réseaux de Cloud

Arista Networks annonce une nouvelle étape pour Arista EOS (Extensible Operating System), permettant aux entreprises clientes de se concentrer sur la migration en temps réel de leurs réseaux classiques de serveurs vers des réseaux de cloud privé, public ou hybride. Cette évolution repose sur trois piliers majeurs : l’infrastructure, le cloud hybride et le support de conteneurs.

Arista EOS est une construite pour les réseaux cloud, ouverte et programmable. Cette architecture fonctionne grâce à une base regroupant les états de l’EOS, Sysdb, elle-même utilisant un système de souscription, publication et notification pour échanger avec les autres éléments du système. En s’appuyant sur son concept SysDB de commande par les états au niveau du système, Arista lance NetDBM, un référentiel pour l’ensemble du réseau qui augmente l’adaptabilité du réseau, l’efficacité des agents et la résilience.

« L’infrastructure sous-jacente au système d’exploitation réseau est à la base de la fourniture aux clients d’une solution flexible et résistante. Arista EOS, construit à l’origine sur un mécanisme similaire à base de données regroupant l’ensemble des états du système, a prouvé sa stabilité et son évolutivité dans les environnements de réseau cloud les plus larges. L’introduction aujourd’hui de NetDB démontre notre investissement permanent dans Arista EOS, qui change pour répondre aux besoins évolutifs du cloud », déclare Ken Duda, CTO et Vice-président Software Engineering d’Arista.  

Eléments essentiels dans la conception du Cloud

Infrastructure – NetDB élargit les fonctions réseau pour les plates-formes de Spine d’Arista. Grâce aux possibilités de NetDB, EOS prend désormais en charge plus d’un million de routes et 100 000 tunnels pour être à l’échelle du développement du cloud. NetDB offre également la possibilité à travers la plate-forme CloudVision d’agréger en un seul point l’état sur le réseau de toutes les unités EOS et, à partir de là, de suivre les données de télémétrie de tout le réseau pour améliorer la visibilité des opérations sur le réseau et leurs analyses historiques.

Construit avec un noyau extensible, EOS continue d’élaborer son infrastructure d’API avec un nouveau support pour les agents (écrit en Go, le langage de programmation qui fait de plus en plus référence), ainsi qu’avec le support des API OpenConfig et des modèles de données.

Cloud hybride – Arista EOS inclut le support de la migration des applications privées vers le Cloud public et la gestion de CloudVision pour les solutions de cloud hybride. Grâce aux outils EOS Tracer permettant de suivre les évolutions de trafic importantes du Cloud, les clients de l’entreprise peuvent désormais exécuter de manière transparente leur feuille de route vers le cloud hybride. Le fossé entre clouds ​​privés et clouds publics est ainsi comblé.

Support de conteneur – Arista EOS étend son support de la virtualisation en ajoutant la capacité de lancer des conteneurs Docker sur EOS, en même temps qu’il assure une meilleure visibilité physique et virtuelle avec Container Tracer. Le support de conteneur dans EOS offre aux clients la souplesse nécessaire pour charger directement des applications en conteneurs sur la plate-forme EOS Arista.

Complétant les outils de visibilité pour les structures virtualisées ou non, Container Tracer fournit des capacités de mise en place et de surveillance avancées pour les nouvelles applications basées sur les conteneurs.

Disponibilité des produits

Les améliorations NetDB EOS sont intégrées dans les dernières versions d’EOS et sont transparentes lors des déploiements chez les clients. Cette évolution naturelle s’inscrit dans la même philosophie d’une image binaire simple et de capacités de mise à niveau sans perturbation.

Les nouvelles améliorations seront dans l’ensemble disponibles au 1er trimestre 2016.

Arista organise un webinaire technique et un tutoriel sur l’Evolution d’EOS, le 18 Février, à 10h00 PT. S’inscrire