Atlassian prend de l’ampleur dans l’analytique avec Good Software

A l’occasion de sa convention annuelle, Atlassian a annoncé une refonte de son outil collaboratif Confluence. Celle-ci a pu être possible notamment grâce à l’acquisition récente de Good Software, qui vient booster les capacités de l’éditeur australien dans l’analytique.

Atlassian a facilité l’ajout de nouveaux éléments visuels au contenu de Confluence avec ses dernières mises à jour. (Crédit : Atlassian)

Confluence a pris un coup de jeune cette semaine. La plateforme de collaboration d’Atlassian s’est en effet enrichi de 15 fonctionnalités supplémentaires qui ont été dévoilées lors du Summit de l’éditeur à Las Vegas cette semaine. Parmi les nouveautés, des analyses plus puissantes, une recherche améliorée et d’autres possibilités d’interaction dans la solution. Ces fonctionnalités ont été notamment permises grâce à l’acquisition de Good Software par l’éditeur australien. Il s’agit de la quatrième acquisition d’Atlassian en un an, la dernière en date étant AgileCraft, le mois dernier.

Good Software va venir booster l’analytique de Confluence. Il sera possible, par exemple, de mieux comprendre comment les individus et les équipes s’engagent dans le contenu de Confluence, un peu comme Google Analytics donne une visibilité du trafic sur les sites Web publics. Cela peut aider les créateurs à peaufiner leur contenu (réduire la longueur des phrases, ajouter plus d’images ou changer les titres) pour obtenir plus de vues. Il permet également aux gestionnaires de vérifier si les membres de l’équipe ont réellement lu des documents importants, par exemple. « Et puis cela aide les administrateurs ou les gestionnaires à voir quel contenu reçoit le plus d’attention et quel contenu doit être nettoyé, et qui sont les membres les plus engageants de l’équipe » ajoute Pratima Arora, responsable de Confluence Cloud chez Atlassian. L’éditeur prévoit également une intégration plus étroite avec les modules complémentaires d’analyse de Good Software.

Une plateforme plus ergonomique

(Crédit : Atlassian)

Confluence, créé en 2004, est l’un des plus anciens produits d’Atlassian et son deuxième moteur de chiffre d’affaires. Initialement destiné principalement aux développeurs de logiciels, son champ d’action s’est élargi au cours des dernières années : Pratima Arora indique qu’un client de Confluence sur quatre utilise désormais l’application dans toutes ses activités. Les dernières fonctionnalités annoncées cette semaine visent à continuer d’élargir l’attrait de Confluence aux équipes RH, marketing, ventes et business.

Atlassian a repris une fonction standard d’autres outils de collaboration – comme Slack – pour améliorer les interactions. Les commandes slash – beaucoup utilisée pour s’envoyer des gifs au bureau – permettent ainsi d’ajouter rapidement à un document des tableaux, images, emojis, etc. Il est maintenant aussi possible d’ajouter des tables des matières, des champs d’actions, des feuilles de route, etc. Les liens s’intègrent désormais avec aperçus, créés automatiquement grâce à des connexions avec Google Drive, Dropbox, Trello et Asana. La navigation mise à jour offre une fonction de désencombrement et un moyen plus intuitif de passer d’un menu étendu à un menu réduit. D’autres types de profils de personnes et d’équipes – avec des informations telles qu’une biographie, une photo et des travaux récents – ont été ajoutés ; ainsi que des fonctions de recherche rapide plus précises.

Go to Source


bouton-devis