Atos signe un partenariat de cybersécurité avec l’OTAN

Pour continuer ses partenariats avec des entreprises autour des enjeux de cybersécurité, l’OTAN vient d’annoncer l’intégration d’Atos à la liste des collaborateurs. Les deux organisations collaboreront de manière rapprochée pour lutter contre les menaces de cybersécurité.

Stéphane Janichewski, en charge du marché Défense & Aerospace chez Atos (à gauche) et Kevin J. Scheid, directeur général de l’agence de communications et d’information de l’OTAN ont signé l’accord à l’occasion du NIAS 2018 cette semaine. (Crédit : NCI Agency/NIAS 2018)

AtoS et l’agence de communication et d’information de l’OTAN ont signé aujourd’hui un accord qui initie des échanges d’informations en matière de cybersécurité et de potentielles cybermenaces entre les deux organisations. Cet échange permettra aux deux entités d’améliorer leurs capacités de prévention, détection et réponse aux menaces. L’agence de communication et d’information de l’OTAN est en charge d’opérer et de protéger les réseaux de l’organisation. Atos rejoint ainsi le club des partenaires industriels qui ont conclu un accord de cybersécurité avec l’OTAN. La SSII rejoint ainsi d’autres entreprises comme Vodafone, Thales et CY4GATE qui avaient signé un accord similaire avec l’institution en mai dernier.

« Nous renforçons nos partenariats de cybersécurité à tous niveaux afin d’intensifier notre soutien aux missions de consultation et de défense collective de l’OTAN. C’est seulement en initiant un travail de concert que nous pouvons répondre aux multiples menaces auxquelles nous faisons face » indique Kevin J. Scheid, directeur général de l’agence de communications et d’information de l’OTAN. Les documents ont été signés lors d’une cérémonie au NIAS, le symposium annuel de l’OTAN sur la cybersécurité, qui s’est déroulé à Mons, en Belgique, du 16 au 18 octobre.

Go to Source


bouton-devis