Audi prépare une infrastructure open source big data pour suivre les usages de ses véhicules connectés

Le constructeur automobile allemand Audi a adopté une série de technologies big data open source pour collecter des données de ses centres de production et de ses derniers modèles de véhicules. L’infrastructure doit permettre de vérifier le bon fonctionnement des installations et d’améliorer la conception des futurs modèles.

La dernière Audi A8 est la première à envoyer ses données vers la plateforme de traitement Hadoop du constructeur allemand. (Crédit Audi)La dernière Audi A8 est la première à envoyer ses données vers la plateforme de traitement Hadoop du constructeur allemand. (Crédit Audi)

Audi a rassemblé une série de technologies open source big data pour collecter de multiples données à partir de ses derniers modèles de véhicules et de ses installations de production. Lors du sommet Dataworks qui se tenait mi-avril à Berlin, Matthias Graunitz et Carsten Herbe, deux architectes de données de premier plan d’Audi, ont expliqué comment ils avaient organisé le backend pour stocker ces nouvelles sources de données, et les enseignements qu’ils en avaient tirés. Pile open source Audi…

Il vous reste 90% de l’article à lire
Vous devez posséder un compte pour poursuivre la lecture

Vous avez déjà un compte?

Suivre toute l’actualité

Newsletter

Recevez notre newsletter comme plus de 50 000 professionnels de l’IT!

Je m’abonne

Go to Source


bouton-devis