Avec Captain DC, Econocom propose un gardien pour les datacenters

Pour fêter ses 10 ans, Data4 Group avait invité dix clients et partenaires à venir exposer leurs innovations et produits. L’occasion pour nous de découvrir Captain DC, le robot de maintenance dédié aux datacenters. Issu d’un développement croisé entre la division robotique d’Econocom et EOS Innovation, une société de Parrot, Captain DC nous accueillait dans un des centres (le DC8) de l’hébergeur installé à Marcoussis sur le campus de Paris-Saclay pour une rapide démonstration.

Monté sur deux roues de bon diamètre, ce robot aux allures d’un gros caddy, est capable de se déplacer librement, ou sur ordres d’un opérateur distant, dans les allées du datacenter sur la base de la cartographie des lieux qu’il établit lui-même. Il s’adapte ainsi à la présence d’obstacles, câbles qui dépassent des baies et autres personnes présentes sur sa route. Il peut ainsi rouler de manière autonome pendant une dizaine d’heures pour 1h30 de recharge qu’il effectue en revenant automatiquement à sa base à la manière d’un aspirateur connecté de salon. La fréquence de recharge de Captain DC reste évidemment paramétrable. « L’idée est plus de le recharger 15 à 30 minutes toutes les 3 heures pour qu’il reste opérationnel le plus fréquemment possible et éviter de longues pauses », évoque un responsable chez Econocom.

Surveillance du site 24/7

Captain DC, un robot dédié à la surveillance des datacenters.Captain DC, un robot dédié à la surveillance des datacenters.

Car le rôle principal de l’appareil reste bien la surveillance du site à des fins de maintenance 24h/24, 7 jours sur 7. Bardé de capteurs (caméra thermique, nocturne, thermomètre, hygromètre…) et d’outils de communication à distance (caméra, écran, micro audio, haut-parleur…), le robot est ainsi capable de relever les températures ambiantes et signaler une présence de chaleur ou d’humidité inhabituelle et d’en remonter les données immédiatement à un superviseur.

Pilotable à distance, la caméra HD de Captain DC permet de retransmettre des données visuelles de qualité au responsable du site qui peut envoyer le robot sur le lieu de l’incident suite à une alerte reçue d’une baie ou d’un serveur. Selon la situation, le technicien peut décider d’intervenir sur place ou pas évitant ainsi nombre de déplacements inutiles. Les données peuvent aussi être remontées vers la Smart Event Box, la solution de surveillance temps réel des composants des datacenter proposé par Econocom ajoutant ainsi une couche supplémentaire de monitoring.

Escort robot

Captain DC peut également accompagner un technicien de maintenance extérieur en le guidant jusqu’au lieu précis de son intervention. Et rester à ses côtés le temps nécessaire. Soit pour surveiller l’intervenant, soit pour l’assister en le mettant en relation audiovisuelle avec un expert du support N2/N3 qui peut alors donner ses instructions sans avoir, là encore, à se déplacer. Gain de temps et économies en perspective, surtout quand l’expert se trouve à l’extérieur du site d’hébergement.

Après un an de « rodage », Captain DC devrait faire ses premiers pas (ou plutôt tours de roues) commerciaux sous forme de PoC (prototype) dès septembre prochain. L’ESN ne précise pas de nom de clients potentiels, pas même celui de Data4. Le modèle économique devrait prendre la forme d’une location, mensuelle ou annuelle, potentiellement intégrable aux services plus généraux de maintenance d’Econocom.


Lire également
Le robot Captain DC fait son entrée dans les datacenters
La robotisation et l’IA vont impacter un emploi sur deux
Bill Gates en faveur d’une taxe sur les robots

Photo credit: seeweb via VisualHunt.com / CC BY-SA

Go to Source