Avec e-doceo, Talentsoft s'ouvre aux LMS

Jean Stéphance Arcis est directeur général de Talentosft. (crédit : D.R.)

Jean Stéphance Arcis est directeur général de Talentosft. (crédit : D.R.)

Le fournisseur de solutions cloud en gestion des talents, Talentsoft, a mis la main sur l’éditeur nantais e-doceo spécialisé dans les plateformes de gestion d’apprentissage dits LMS. Le chiffre d’affaires consolidé attendu des deux groupes pour 2016 s’élève à 45 millions d’euros.

Le montant de la transaction a beau être gardé top secret par le top management de Talentsoft, le rachat de la pépite nantaise e-doceo positionnée dans les solutions de LMS (Learning Management System) n’en demeure pas moins pour cet éditeur une très belle opération. Il faut dire que depuis plusieurs mois, le fournisseur français iconique en gestion des talents a faim de croissance et s’en est donné les moyens en réussissant notamment à lever en octobre dernier la bagatelle de 25 millions d’euros lui ayant notamment permis de recruter dans la foulée 120 personnes en Europe pour consolider sa position concurrentielle face à des acteurs comme SAP/SuccessFactors, Oracle/Taleo, Cornerstone et Workday. 

« e-doceo propose une solution de learning management system qui inclut la création de contenus et la diffusion de formations sachant que Talentsoft est présent dans toute la gestion des talents. Ce qui  est intéressant, c’est la complémentarité parfaite entre nous avec d’un côté Talentsoft pour la gestion des compétences et la gestion administrative RH et de l’autre e-doceo pour tout ce qui est digital learning », nous a expliqué Jean-Stéphane Arcis, directeur général de Talentsoft.

Les dirigeants d’e-doceo rejoindront le board de Talentsoft

La complémentarité entre les deux éditeurs ne sera pas que fonctionnelle puisqu’elle va permettre à Talentsoft de mettre un pied dans des pays où il n’était pas présent comme le Canada, l’Espagne ou  encore le Brésil mais aussi de consolider sa présence au Bénélux, en Allemagne et en Suisse. Les deux entreprises se connaissent bien puisqu’elles étaient partenaires et comptaient déjà une trentaine de clients en commun. En se rapprochant, leur base client atteint les 1 500, ce qui constitue un beau réservoir commercial pour proposer à celles équiper d’e-doceo du Talentsoft et vice et versa.

A terme, d’ici quelques mois, il est prévu que les produits edoceo s’effacent pour prendre le nom de Talentsoft Learning. Concernant les modalités d’acquisition, il s’agit d’une opération en numéraire et par rachat d’actions, sans que l’on en sache beaucoup plus auprès de la direction de Talentsoft. Les deux groupes prévoient de dégager sur l’exercice 2016 un chiffre d’affaires de 45 millions d’euros (sans que l’on connaisse non plus la prévision de résultat net et de bénéfices) et totaliseront 500 collaborateurs répartis dans 15 pays. Le siège nantais d’e-doceo sera conservé, tout comme l’ensemble de ses équipes ainsi que son top management, invité à rejoindre le board de Talentsoft.

« Avec edoceo on conserve une belle innovation dans la capture du contenu avec séquences vidéo. Il s’agit de notre plus grosse acquisition et le fait d’être en pur SaaS va faciliter l’intégration », nous a expliqué Jean-Stéphane Arcis. Parmi les grandes références clients de Talentsoft on trouve Geodis, Spie ou encore DB Schenker, opérateur de fret aérien allemand – dont l’éditeur est très fier d’avoir remporté l’appel d’offres face à un certain SAP – et du côté de e-doceo on trouve par exemple Nestlé, EDF, GMF, SNCF, Leroy Merlin…

Go to Source