Boris, Le robot ultra réaliste était en fait…un homme déguisé

Boris, Le robot ultra réaliste était en fait...un homme déguisé

Il y a une bonne raison pour qu’un robot humanoïde apparu à la télévision russe cette semaine ait l’air si humain. C’était en fait un type déguisé. Boris le robot est apparu sur scène le jour de l’ouverture du forum technologique Proyektoria destiné aux étudiants. Il clignait de ses grands yeux verts et se trémoussait tel C-3PO. « Je comprends bien les mathématiques, mais je veux en apprendre davantage, comment dessiner et écrire de la musique », déclarait Boris d’une voix saccadée.

Le présentateur de Proyektoria n’a pas dit que le robot était réel, mais dans un reportage, la télévision d’État Russia-24 a suggéré que les enfants assisant à cette foire éducative avaient eu la chance de voir « un des robots les plus avancés ».

Sauf que des blogueurs russes un peu curieux ont toutefois relevé des divergences. Ils ont demandé notamment pourquoi le robot n’avait pas de capteurs, pourquoi ses mouvements de danse ressemblaient plus à une maladresse humaine spontanée et pourquoi il n’y avait pas eu de couverture sur Internet pour un robot aussi avancé.

[embedded content] 

Un costume à 3.000 euros

Et une photo dévoilant un cou humain sortant de la tête et du torse du robot n’a pas aidé la crédibilité de Boris. Pour couronner le tout, des petits malins ont découvert en cherchant sur Internet qu’il s’agissait en fait d’un costume fabriqué par Show Robots vendu pour l’équivalent en roubles de 3.300 euros.

Russia-24 est revenu sur le sujet, affirmant qu’il avait toujours été entendu que Boris n’était qu’un homme dans un costume convaincant. « J’étais tout à fait certain que tout le monde, tout comme le Père Noël, saurait que c’était un acteur en costume, sachant que tout le projet a été créé pour les enfants », a déclaré l’animateur de Russia-24 cité par Associated Press.

Первый день работы форума « Проектория » открыли 6 авторских уроков лучших педагогов Россииhttps://t.co/ON227RuGhz pic.twitter.com/YDeu8RW9un

— Вести-Ярославль (@VestiYaroslavl) 11 décembre 2018

à lire aussi

 

Rejoignez la conversation