Le ministère de l'Intérieur se fait blacklister par Wikipédia pour "foutage de gueule"

Le ministère de l’Intérieur semble héberger des trolleurs de haut niveau. Le Canard Enchaîné révèle en effet qu’un ou plusieurs fonctionnaires de la place Beauvau se sont amusés à spammer l’encyclopédie en ligne Wikipédia, par nature collaborative. Mais au ministère, […]

read more →

Nos References