iCloud pour Windows : les appareils iOS mieux intégré avec Windows 10

Pour les utilisateurs d’iPhone équipés de PC, Apple vient de mettre à jour son application iCloud pour Windows. Et pour l’occasion, c’est même Microsoft qui a annoncé l’arrivée de cette nouvelle fonction dans le Windows Store. 

Apple’s all-new iCloud for Windows app is now available in the Microsoft Store: https://t.co/HWpaGt2llk #Windows10 pic.twitter.com/ni29stDsMO

— Windows (@Windows) 12 juin 2019

  

La nouvelle fonction iCloud Drive facilite ainsi le partage de fichiers entre les périphériques iOS et les PC Windows 10.

L’application exploite le même système que celui de OneDrive sur la gestion des fichiers hors connexion.
Autre atout très pratique, l’application iCloud permet aujourd’hui d’accéder directement aux fichiers iCloud Drive directement à partir de l’Explorateur de fichier de Windows 10. 

Si les « frères ennemis » ont enterré la hache de guerre, c’est certainement en raison de leur adversaire commun Google, mais aussi tout simplement en observant l’équipement de leurs utilisateurs.

Ainsi, selon Microsoft il y aurait désormais 825 millions de périphériques Windows 10 actifs, et une bonne partie possède un iPhone et/ou un iPad.

Go to Source


bouton-devis

Applications métier : Apple et SAP élargissent leur partenariat sur iOS et Mac

SAP et Apple ont annoncé une nouvelle étape dans leur partenariat en vue de favoriser le développement d’applications mobiles pour les entreprises utilisant l’apprentissage automatique et la réalité augmentée.

Il s’agit de fournir aux clients les outils nécessaires pour élaborer leurs applications métier en se servant de la technologie d’apprentissage automatique Core ML d’Apple et de la plateforme Leonardo de SAP.

Il sera par exemple possible d’exploiter la réalité augmentée depuis un iPhone ou un iPad pour l’achalandage des rayons dans les magasins ou la maintenance de machines. Et pour la première fois, ces applications seront également compatibles Mac.

“Les modèles d’apprentissage automatique seront téléchargés sur iPhone et iPad pour que les applications puissent être exécutées hors ligne, puis mises à jour dynamiquement pendant la connexion à SAP Cloud Platform”, explique SAP. 

Apple et SAP se sont associés en 2016 dans le but d’étendre l’adoption des terminaux Apple à travers des applications natives pour le marché des entreprises.

Il existe déjà neuf applications métier SAP/Apple prêtes à l’emploi pour les secteurs du commerce, de la fabrication et du transport.

Par ailleurs, les développeurs pourront se servir de la nouvelle version du SDK SAP Cloud Platform pour iOS qui intègre Core ML afin de créer des applications sur mesure

Go to Source


bouton-devis

Google Assistant débarque dans G Suite

Google Assistant est désormais compatible avec G Suite. C’est plus précisément avec l’agenda que l’assistant vocal est fonctionnel dans une version bêta pour le moment.

Disponible à partir de différents accessoires, dont Google Home, l’assistant pourra répondre aux questions des professionnels sur leur lieu de rendez-vous et le planning de la journée, par exemple. 

Autre amélioration : au sein de la version Entreprise de G Suite, il est possible d’utiliser le moteur de recherche Cloud Search pour trouver des sources de données dans des solutions tierces, comme SAP ou Salesforce.

Du côté de Hangouts Meet, il est maintenant envisageable d’activer des sous-titres en temps réel des discussions lors des réunions vidéo.

D’ailleurs, ces vidéos en streaming peuvent désormais accueillir jusqu’à 100.000 spectateurs…

Hier,  Google avait annoncé l’intégration de G Suite dans Dropbox, le service de stockage dans  Cloud.

Go to Source


bouton-devis

Workplace by Facebook affiche deux millions d’abonnés payants

Concurrente de Slack et Microsoft Teams, Workplace by Facebook poursuit sa montée en puissance. Le réseau social vient d’annoncer que son application d’entreprise qui regroupe divers outils collaboratif et de communication avait passé le cap des deux millions d’utilisateurs payants. 
Créée en octobre 2016, Workplace by Facebook a depuis été adoptée par plusieurs grandes entreprises dont Booking.com, Deliveroo, Delta Airlines, Heineken, Nestle, Spotify, Walmart ou encore Weight Watchers.
Facebook indique que sa plateforme compte plus de 150 entreprises qui ont plus de 10 000 salariés connectés.
A titre de comparaison, Slack totalise 10 millions d’utilisateurs actifs quotidiens et 3 millions d’utilisateurs payants. 
Workplace by Facebook se connecte aux services cloud populaires comme Box, Google Cloud, Salesforce et HubSpot. Il y a quelques mois, Facebook a introduit des groupes de discussion et des appels vidéo multi-entreprises.
Le réseau social a également fait l’acquisition de l’application de chat d’entreprise Redkix pour l’intégrer à Workplace.
Workplace by Facebook dispose d’une URL distincte de « work.facebook.com ». Il s’agit de dissocier Facebook de sa version destinée aux entreprises, dans un contexte où le numéro un des réseaux sociaux doit encore redorer son blason.
L’affaire Cambridge Analytica a en effet laissé des traces chez le groupe dirigé par Mark Zuckerberg qui doit montrer qu’il est digne de confiance…une notion primordiale lorsque l’on s’intègre dans un système d’information d’entreprise.

Go to Source


bouton-devis

Semi-conducteurs: Samsung et Apple voraces en puces

La concurrence est féroce entre Apple et Samsung sur le marché des smartphones, des tablettes et autres montres connectées.

Tout naturellement, cela se traduit par une exploitation phénoménale de puces et autres circuits intégrés. Depuis 2011, les deux fabricants sont les principaux consommateurs de semi-conducteurs au monde.

L’influence d’Apple et Samsung sur cette industrie ne cesse même de croître, selon Gartner. Ensemble, ils ont “consommé” pour 81,8 milliards de dollars de semi-conducteurs en 2017 (19,5 % du marché mondial), soit une augmentation de plus de 20 milliards de dollars en un an.

Les autres constructeurs et équipementiers du classement ont également un impact grandissant puisque les dépenses du top 10 représentent 40 % du marché total des semi-conducteurs en 2017, contre 31 % il y a dix ans. D’ici 2021, cette part devrait dépasser les 45 % selon Gartner.

(Cliquez sur l’image pour agrandissement)

BBK, nouveau géant chinois des smartphones

Dans ce palmarès dressé par le cabinet d’études, on trouve d’autres poids lourds de l’informatique et des télécoms comme les firmes américaines Dell, HP et HPE ou les chinoises Lenovo et Huawei.

Le groupe sud-coréen LG revient dans le top 10 tandis que deux nouveaux font leur apparition : le fabricant américain de disques durs Western Digital et le groupe chinois d’électronique grand public BBK Electronics.Commercialisant des smartphones bon marché mais intégrant les dernières technologies, BBK est plus connu sous les noms d’Oppo et de Vivo. Au deuxième trimestre, ses deux marques s’octroyaient 13,7 % des ventes mondiales.

En ce qui concerne les technologies achetées, Gartner note que la pénurie des mémoires flash DRAM et NAND a entraîné une augmentation significative de leur prix.

Go to Source


bouton-devis