CELESTE poursuit le déploiement de la fibre optique en France

CELESTE fait partie des rares opérateurs d’infrastructure investissant dans leurs réseaux de fibre optique. Cette stratégie lui permet une maîtrise technologique de bout en bout et de se positionner comme le spécialiste de la fibre optique pour les entreprises.

Avec le développement du Cloud notamment, les entreprises ont besoin d’un réseau fiable, capable d’offrir un débit en rapport avec leur activité et des performances techniques renforcées (gigue et latence par exemple). Telle est la conviction de CELESTE depuis 2010, date à laquelle l’opérateur a commencé à déployer son réseau en fibre optique. Depuis, près de trois millions d’euros ont été investis annuellement pour renforcer l’étendue et la capillarité de cette infrastructure. Dernièrement, le réseau a intégré les agglomérations de Nice et Cannes.

Si le réseau de CELESTE lui permet à cette heure de répondre aux besoins de 75% des entreprises en France, la société utilise par ailleurs les réseaux d’initiatives publiques pour que la fibre soit accessible aux entreprises situées dans les communes qu’elle ne dessert pas directement. En choisissant cet opérateur, une entreprise peut être raccordée en quelques semaines. Techniquement, elle dispose d’une boucle locale dédiée et raccordée à l’un des 33 POP (Point Of Presence) de CELESTE. Chaque POP est relié à deux cœurs de réseau opérateur. Son backbone est actuellement constitué de six cœurs de réseau, tous connectés entre eux pour assurer une fiabilité maximale.

En effet, avec sa propre infrastructure, il est possible de concevoir et proposer des offres adaptées aux entreprises. Celles-ci peuvent par exemple choisir d’augmenter le débit souhaité de 1 Mo… à 1 Go sur simple demande. De plus, elles peuvent choisir des options de sécurisation de leur raccordement comme le double parcours optique et/ou le double POP.

Ce positionnement contraste également avec les choix des autres opérateurs à recourir à la fibre mutualisée initialement conçue pour les particuliers. D’ailleurs, l’architecture et les choix matériels mêmes du réseau de l’opérateur ont un impact direct sur les indicateurs de disponibilité et de performance affichés : entre 0,8 et 1,2 ms par exemple en termes de latence ou 99,99 % d’IMS (disponibilité du service).

Pour garder la maîtrise de son réseau de bout-en-bout et garantir les délais de raccordement, CELESTE a souhaité internaliser les activités de développement et de maintenance de son réseau. Créée en 2014, la filiale CELESTE FIBRE compte aujourd’hui deux agences en plus de l’équipe nationale. Elle est constituée de monteurs-câbleurs, techniciens fibre ou encore conducteurs de travaux au service unique des clients de l’opérateur.

Si l’ambition de CELESTE est de devenir l’opérateur de référence des entreprises, sa stratégie basée sur une infrastructure solide et des compétences internes la démarque déjà fortement.

Go to Source