CES 2016 : on a testé les haltères connectés selon Bowflex

Bowflex, une marque américaine spécialisée dans les équipements dédiés au fitness, propose un jeu d’haltères connectées pour les culturistes en herbe.

Soulever des poids pour prendre du muscle constitue sans doute l’une des activités les plus basiques qui soient dans l’univers du sport. Après tout, il suffit d’un peu de fonte et de mouvements répétés pour parvenir à ses fins. Face à la déferlante de trackers dédiés à la mesure de l’activité physique, l’équipementier américain Bowflex s’est toutefois demandé s’il n’y avait pas moyen d’enrichir les haltères d’un soupçon d’intelligence. Après tout, pourquoi porter un bracelet de mesure si la barre elle-même peut mesurer l’effort.

Au CES de Las Vegas, Bowflex présente donc le ST560, un jeu d’haltères munis de capteurs (accéléromètres) capables de mesurer le nombre de répétitions d’un mouvement, tout en sachant refuser de compter les gestes qui n’ont pas été accomplis correctement. La communication se fait au moyen d’une application mobile (iOS ou Android), et s’accompagne de programmes de coaching similaires à ceux que proposent les applications sportives. On entrera donc son poids et ses objectifs avant de se voir proposer un programme d’entraînement adapté.

La logique gadget ne s’arrête cependant pas là. Le ST560 se présente en effet comme un jeu d’haltères « réglables », grâce à un système de poids aimantés. Lorsque l’haltère est rangé sur son support, le sportif va pouvoir sélectionner la charge en tournant la poignée et en consultant un écran affichant la masse associée : les poids seront automatiquement ajustés à sa demande.

Dédié aux bras, le dispositif de départ comprend deux jeux de 60 livres (environ 27 Kg) pour 499 dollars. Il faudra ajouter 149 dollars pour disposer du support en forme d’arceau, et 249 dollars supplémentaires pour monter à 100 livres (45 Kg) pour chaque bras.

Haltères Bowflex