Chiffres clés : les navigateurs Internet

Mise à jour : en raison des forts écarts observés selon la méthodologie employée par les instituts de mesure, ZDNet.fr a décidé de compléter sa rubrique consacrée aux chiffres clés des navigateurs afin de permettre aux lecteurs de comparer les données de NetMarketShare (basées sur les visites uniques), Comscore (pages vues) et AT Internet (visites enregistrées pour un périmètre de sites Web).

Navigateurs dans le monde et en Europe (2015)

 

Chrome détient 57,48% du marché – Pour StatCounter, le premier navigateur dans le monde, en termes d’usage (pages vues), est incontestablement Google Chrome. Depuis octobre 2014, l’adoption se porte bien et Chrome est ainsi passé au-dessus du seuil des 50%. Et il poursuit toujours sa progression. En novembre 2015, Chrome atteint 57,48% des pages vues. Depuis juin, Chrome a gagné 5 points. Google laisse loin derrière ses concurrents puisqu’Internet Explorer, qui plonge ces derniers mois, est à 16,79%. Il devance ainsi, d’un rien, Firefox, désormais à 16,05%. Sur desktop, Safari et Opera se placent plus loin encore à respectivement 4,71% et 1,87%.

La dégringolade d’Internet Explorer – En novembre 2015, d’après NetMarketShare cette fois, les différentes versions d’Internet Explorer cumulaient une part de marché mondiale de 50.03%. Toutefois, le navigateur de Microsoft plonge depuis plusieurs mois et sans interruption. En décembre dernier, il flirtait encore avec les 60%. IE précède Chrome, lui au contraire en pleine ascension à 31,41%. Firefox stagne à 12,24%. Safari et Opera se situent eux bien plus bas. Toutefois en Europe et en France, la concurrence est plus féroce entre les navigateurs. Internet Explorer a souvent été évincé par la concurrence parmi les pays européens. La place de numéro un revient ainsi à Chrome en Europe et notamment aussi en France.

Avec le bon démarrage de Windows 10, Microsoft espère cependant parvenir à faire émerger Edge, son nouveau navigateur. L’éditeur aura fort à faire. D’ailleurs malgré l’adoption rapide de Windows 10, Edge ne représente toujours pas une part significative des visites. Pourtant, il part avec un avantage. Les applications Microsoft, dont Edge, sont en effet les logiciels par défaut sur Windows 10. Mais voilà, les utilisateurs repassent sur un autre navigateur ensuite, et notamment Chrome.

Chiffres des navigateurs en France (2015)

Chrome… et les autres – Chez StatCounter, la domination de Chrome en France est indiscutable. En novembre 2015, le navigateur de Google faisait la course en tête à 45,24%. Entre juillet et novembre, Firefox, 2e navigateur en France, a nettement reculé, passant de 29,42% à 25,67%. Le logiciel de Mozilla reste cependant loin devant Internet Explorer, relativement stable depuis plusieurs mois à 16,32% en novembre. Quant au navigateur d’Apple, Safari, il est à 8,66%. Le navigateur profite sur desktop des bonnes ventes de Mac. Ses marges de progressions sont toutefois limitées.

Internet Explorer plonge en France – Selon AT Internet, Internet Explorer a connu un véritable plongeon ces dernières années. Et rien ne semble pouvoir l’enrayer. Entre avril 2012 et octobre 2014, le navigateur est passé de 35,9% à 19,6%. Le nouveau maître du marché français, c’est Chrome (33,6%) qui dans son expansion a surclassé Firefox (22,2%).