Choisir la solution de sauvegarde et de restauration en mode Cloud la plus appropriée

Le choix de la solution de sauvegarde et de restauration en mode Cloud la plus adaptée à votre environnement vous laisse perplexe ? Si la réponse est oui, rassurez-vous, vous n’êtes pas seul dans ce cas.

Imaginez-vous entrer chez un concessionnaire automobile sans rien savoir des différents types ou modèles de voitures, tout en ayant conscience que vous devez impérativement repartir avec un véhicule. Tous les modèles disponibles (berlines, 4×4, cabriolets, etc.) rendraient la situation particulièrement frustrante. En d’autres termes, vous devez connaître le type de voiture que vous souhaitez acheter avant de vous rendre chez le concessionnaire.

Il en va exactement de même pour les solutions de sauvegarde et de restauration en mode Cloud. Votre objectif est-il de remplacer entièrement votre solution de protection des données interne par une solution dématérialisée ? Souhaitez-vous compléter votre solution de protection des données interne avec une copie dématérialisée et supprimer vos stockages sur bande distants ? Ou souhaitez-vous pouvoir exécuter vos applications professionnelles cruciales depuis le Cloud en cas de sinistre ?

Toujours en fonction de vos besoins, différentes options de reprise sur sinistre en mode Cloud sont disponibles. Pour comprendre ces différentes options et éviter toute confusion, nous devons examiner les trois modèles de reprise sur sinistre en mode Cloud actuellement proposés : la sauvegarde sous forme de service (BaaS – Backup as a Service), la restauration sous forme de service (RaaS – Recovery as a Service), et la reprise sur sinistre sous forme de service (DRaaS – Disaster Recovery as a Service).

BaaS – Une sauvegarde complète dans le Cloud

L’option Backup as a Service (BaaS) est une solution de protection des données complète proposée sous forme de service qui permet de stocker toutes vos sauvegardes dans le Cloud.  Bien qu’elle puisse utiliser une appliance interne comme cache local pour les données sauvegardées, celles-ci sont avant tout transférées et conservées dans le Cloud. Tout ce dont vous avez besoin est une connexion Internet – aucun matériel sur site ni personnel dédié n’est requis.

Pour les petites entreprises qui ont peu (voire pas du tout) de personnel IT, la solution BaaS est prisée de par sa simplicité et de son prix abordable. En revanche, cette solution ne dispose ni des performances de restauration locale ni des fonctions de sauvegarde et de restauration évoluées offertes par les systèmes de protection des données internes. 

RaaS – Une sauvegarde hybride dans le Cloud

L’option Recovery as a Service (RaaS) propose une approche hybride de la sauvegarde et de la restauration en mode Cloud. Avec la solution RaaS, vous associez protection des données en interne et stockage dans le Cloud pour l’archivage à long terme des données ou leur conservation. L’option RaaS complète votre protection des données interne par une solution de stockage distante pour la sauvegarde de vos points de restauration, pour l’archivage de vos données ou comme protection en cas de sinistre.

Les meilleures pratiques recommandent de conserver au moins une copie de vos sauvegardes hors site afin de vous protéger contre tout sinistre pouvant affecter votre centre de données primaire ; ce type de sauvegarde s’effectue généralement sur des bandes, lesquelles sont stockées dans l’entrepôt distant d’un vendeur tiers.

Avec la solution RaaS, vous pouvez faire évoluer votre plan de protection des données interne pour qu’il réplique (copie) vos sauvegardes vers un emplacement Cloud distant. La réplication des données est automatisée et sécurisée par un chiffrement de bout-en-bout. Lorsque cela s’avère nécessaire, les données de sauvegarde peuvent être restaurées directement depuis le Cloud – une solution bien plus simple à mettre en œuvre que la récupération de bandes stockées dans un entrepôt.

DRaaS – Une reprise sur sinistre complète dans le Cloud

L’option Disaster Recovery as a Service (DRaaS) est une extension de l’option RaaS, et constitue l’une des solutions de protection des données à architecture Cloud les plus novatrices. Avec cette option, les images sauvegardées répliquées dans le Cloud utilisent des captures d’instantanés RaaS des volumes Windows et Linux contenant les machines virtuelles (VM), et permettent de convertir ces images de sauvegarde en VM ‘exécutées dans le Cloud’ sans devoir les restaurer vers le centre de données primaire.

Il en résulte un service de sauvegarde et de reprise sur sinistre complet qui fonctionne comme un centre de données secondaire, avec une grande flexibilité de calcul permettant la prise en charge de vos applications critiques dans le Cloud dans l’éventualité où votre centre de données primaire venait à défaillir suite à une panne de courant ou à un sinistre.

Le DRaaS constitue véritablement la solution de sauvegarde et de restauration à architecture Cloud la plus prometteuse du moment, mais son intérêt va bien au-delà de l’exécution de machines virtuelles dans le Cloud à partir de vos images de sauvegarde. Si tout ceci vous semble encore un peu compliqué, la bonne nouvelle est qu’il existe des fournisseurs de services managés (MSP – Managed Service Providers) qui ont l’expérience nécessaire pour mettre en place et gérer des plans de reprise d’activité performants.

À moins que vous ne connaissiez parfaitement tous les détails de vos applications internes, il est judicieux de s’adresser à un professionnel des plans de reprise. La sauvegarde et la restauration à architecture Cloud diffèrent de la gestion d’un environnement de production de par le travail minutieux requis en cas de basculement (et de restauration). Les MSP peuvent vous aider en analysant votre environnement actuel, en développant un manuel de plan de reprise d’activité et en formant votre personnel IT.

Christophe Bertrand, vice-président marketing des produits chez Arcserve

Go to Source


bouton-devis