Chrome 67 : la fin des mots de passe approche

Chrome 67 : la fin des mots de passe approche

Chrome 67, la nouvelle version du navigateur internet de Google sera très prochainement disponible sur Windows, MacOS et Linux. Elle apporte quelques nouveautés intéressantes et notamment le support de la norme WebAuthn développée par l’alliance FIDO, ce consortium qui regroupe les plus importantes entreprises de la high-tech.

Sécurité et réalité virtuelle

Grâce à cette API (interface de programmation), il ne sera plus nécessaire de rentrer un mot de passe pour s’authentifier. Vous pourrez utiliser un authentificateur externe, comme votre smartphone (via le lecteur d’empreintes digitales) qui transmettra les informations par Bluetooth ou NFC à votre ordinateur. Pour ceux qui souhaitent d’ores et déjà tester ce système, il est présent dans Firefox 60. 

Autre ajout, l’arrivée d’une nouvelle API dédiée à la réalité virtuelle / augmentée. Créée par la fondation Mozilla, WebXR est petit à petit devenue un standard pour le développement d’application en RV ou RA via le navigateur internet. Enfin, Google en profite pour combler des failles de sécurité, 34 au total et pour ajouter une option « isolation des sites » qui permet de séparer chaque processus et ainsi augmenter la sécurité globale du système à la manière d’un sas étanche. 

À ce propos, il est déjà possible d’activer cette fonction isolation des sites :

  • Sur votre ordinateur, ouvrez Chrome.
  • Dans la barre d’adresse en haut de l’écran, saisissez « chrome://flags/#enable-site-per-process« , puis appuyez sur Entrée.
  • À côté de l’option « Isolation des sites stricte », cliquez sur Activer.
  • Si l’option « Isolation des sites stricte » ne s’affiche pas, mettez Chrome à jour.
  • Cliquez sur Relancer.

Google précise toutefois que l’isolation des sites augmente l’utilisation de la mémoire par Chrome d’environ 10 % et que les outils pour les développeurs Chrome ne sont pas entièrement compatibles

Pour télécharger le navigateur Chrome, rendez-vous à cette adresse.

à lire aussi

 

Rejoignez la conversation