Cisco adopte à son tour Kubernetes avec Container Platform

La gestion de clusters de milliers de containers est loin d’être une partie de plaisir. Aujourd’hui, une solution est plébiscitée par tous les acteurs du marché. Et Cisco se range à son tour du coté de Kubernetes pour faciliter le déploiement et l’administration de ces derniers.

Kip Compton, vice-président en charge de Cloud Platform chez Cisco, a présenté à Barcelone le support prochain de Kubernetes. (Crédit S.L.)

En direct de Barcelone – Kubernetes, le gestionnaire de clusters de containers, est vraiment devenu la plateforme incontournable sur le marché des applications distribuées. Après AWSNutanix, OpenStack, IBM, Microsoft, Docker, et même Mesosphere, c’est donc au tour de Cisco de plébisciter l’outil développé à l’origine par Google. Avec Container Platform, l’équipementier entend accompagner la montée en puissance de cette technologie dans les entreprises en supportant un gestionnaire capable de déployer et gérer des clusters de milliers de containers (jusqu’à 5 000). Ces derniers sont particulièrement appréciés car ils démarrent plus vite tout en consommant moins de mémoire que les machines virtuelles. Et c’est désormais un standard pour packager des applications, a souligné Kip Compton, vice-président en charge de Cloud Platform chez Cisco.

La firme californienne supportait déjà les containers mais le rapprochement annoncé en octobre dernier avec Google permet d’accélérer le support d’un gestionnaire spécialisé, difficile à utiliser sans une bonne intégration. (voir infographie). Une v1 de Container Platform est attendue en avril et une v2 programmée pour l’été prochain. Les tarifs de la solution seront annoncés en avril prochain lorsque que la première release sera disponible.

L’accord d’octobre dernier entre Cisco et Google porte sur plusieurs points, notamment le cloud hybride et la gestion de containers. (crédit S.L.)

Faciliter le travail des développeurs 

Avec cette plateforme, Cisco compte répondre aux besoins de deux populations très différentes dans les entreprises. « Les développeurs qui veulent vraiment travailler avec le pur gestionnaire open source et les administrateurs IT qui veulent installer plus facilement les containers pour déployer plus rapidement les applications », a souligné Kip Compton. Cisco Container Platform est 100% Kubernetes natif. L’équipementier entend aider ses clients à moderniser leurs applications en adoptant plus rapidement le modèle cloud natif dans un premier temps, et multicloud dans un second temps.

Avec Container Platform, Cisco compte répondre aux besoins des développeurs et des administrateurs IT en intégrant une pile Kubernetes 100% native. (crédit S.L.) 

Le support de Kubernetes est également envisagé pour les autres technologies de Cisco (via les API maison), comme la sécurité, le réseau (Contiv), l’analytique, HyperFlex 3.0 (hyperconvergence) et les outils d’administration (DNA). Logiciel open source dont le développement est piloté par la fondation Linux, Kubernetes compte avant tout sur les contributeurs pour faire évoluer sa solution. Interrogé sur ce dernier point, Kip Compton nous a indiqué que Cisco comptait déjà parmi les contributeurs à la plateforme. Sur la partie réseau bien sûr. 

Go to Source


bouton-devis