Cloud : surévaluer les besoins peut coûter 30% plus cher aux entreprises

L’engouement des entreprises pour le Cloud ne se dément pas à l’échelle mondiale. Mais les organisations risquent de payer “trop cher” la migration.

Et ce, faute de déterminer les capacités Cloud dont elles ont réellement besoin pour traiter leurs charges de travail, selon TSO Logic (2017 Economics of Cloud Migration Report).

Tso Logic est un fournisseur nord-américain de solutions analytiques et d’optimisation applicative pour environnements datacenters. Il a analysé près de 105 000 instances couvrant des entreprises prêtes à transférer vers le Cloud des données stockées localement.

Dans 84% des cas, il y a surévaluation des capacités nécessaires (processeur, mémoire, stockage) pour traiter les charges de travail dans le nuage informatique.

Par ailleurs, ces mêmes entreprises pourraient économiser jusqu’à 36% par an, si elles ajustaient les ressources nécessaires pour migrer et traiter leurs charges de travail dans le Cloud.

“Les organisations doivent bien mesurer quelle est leur utilisation réelle des charges de travail pour évaluer avec précision les options Cloud” à leur disposition, indique le rapport de TSO Logic. “Plus les données collectées sont massives, plus ces évaluations doivent être précises”.

Lire également :

SAP migre son ERP S/4HANA vers le Cloud Microsoft Azure

Sécurité dans le cloud : Thoma Bravo acquiert Barracuda Networks

crédit photo © Shutterstock.com

Go to Source


bouton-devis