CloudBees publie les résultats de son étude sur l'état de l'art de Docker, Jenkins et du Déploiement Continu

CloudBees fournisseur de l’offre entreprise de Jenkins, annonce les résultats d’une étude effectuée lors de l’édition précédente de DockerCon à Barcelone intitulée « The State of Docker, Jenkins and Continuous Delivery ». Il ressort de cette étude que les entreprises sont parfaitement conscientes de la nécessité d’une plateforme open source pour simplifier et accélérer l’adoption du déploiement continu (CD). Au mois de juin 2016, plus de 5 millions d’opérations pull de l’image Jenkins à partir de Docker Registry ont été comptabilisées. 83% des sondés ont répondu vouloir utiliser les conteneurs Docker pour faire tourner leurs serveurs de builds Jenkins, preuve que Jenkins et Docker s’imposent comme les technologies standard de déploiement des applications modernes.

Les participants à DockerCon Barcelone ont répondu en novembre et décembre 2015 aux questions de cette étude qui leur avait été distribuée lors de l’événement. Deux tiers des sondés ont indiqué occuper le poste de développeur logiciels, de contributeur DevOps ou d’architecte ; le tiers restant comprenait des chefs d’équipes, des dirigeants, des gestionnaires de builds et des spécialistes du contrôle qualité.

« La puissance de frappe combinée de Jenkins et Docker est très précieuse pour les équipes DevOps. Grâce à l’intégration étroite de mécanismes de gestionnaire du code source, comme Git, Jenkins peut déclencher un processus de build chaque fois qu’un développeur injecte du code », déclare Janakiram MSV, analyste chez Janakiram & Associates et contributeur du magazine Forbes. « Ce processus aboutit à une nouvelle image Docker instantanément disponible pour l’ensemble des environnements. Les entreprises déploient des registres Docker privés pour publier et compléter leurs images Docker en interne. »

Voici quelques-unes des statistiques qui ressortent de cette étude :

  • ●       83% des sondés veulent utiliser des conteneurs Docker pour faire tourner leurs serveurs de builds Jenkins
  • ●       94% des sondés utilisent déjà Docker ou prévoient de l’adopter au cours des 12 prochains mois
  • ●       82% des sondés veulent utiliser Docker pour déployer leur infrastructure applicative
  • ●       68% feront tourner leurs nouvelles applications dans des conteneurs Docker, en environnements de test et de production
  • ●       55% utilisent des conteneurs Docker avec des machines virtuelles sur site contre 48% en cloud public
  • ●       96% des sondés pensent que Docker convient pour les environnements de développement
  • ●       81% des sondés pensent que Docker convient pour les environnements de production
  • ●       48% des sondés gèrent leurs clusters Docker manuellement

« Docker est un énorme avantage pour les déploiements de logiciels aux yeux des équipes DevOps comme en attestent les nombreux environnements variés, sur site et dans le cloud, sur lesquels tournent les conteneurs Docker », déclare Kohsuke Kawaguchi, CTO de CloudBees et fondateur du projet Open Source Jenkins. « La puissance d’automatisation des technologies Docker et Jenkins pour accélérer nettement le déploiement de logiciel annonce la prochaine vague du déploiement d’applications. »

« L’association de ces deux solutions open source, toutes deux leaders du mouvement DevOps, confère de nouvelles capacités aux développeurs pour automatiser leurs processus de développement, de test et de déploiement de logiciels », déclare Nick Stinemates, vice-président en charge du développement et des alliances techniques, chez Docker. « Les développeurs se montrent très intéressés par Docker comme conteneur de prédilection et par l’intégration avec Jenkins, aussi je pense qu’on assistera à une forte adoption des deux technologies par les équipes DevOps. »

Go to Source