DAS : l’ANFR recale huit smartphones qui dépassent la limite réglementaire

DAS : l'ANFR recale huit smartphones qui dépassent la limite réglementaire

L’ANFR, (l’agence nationale des fréquences) contrôle et gère l’ensemble des fréquences radioélectriques en France. Chaque semestre un état des lieux du secteur et des produits commercialisés est publié. Des mesures sont réalisées sur les smartphones afin de contrôler le DAS (Débit d’Absorption Spécifique). Une précaution qui est loin d’être inutile, puisque sur les 51 téléphones prélevés dans des points de vente, 8 ont dépassé la limite réglementaire.

« Pour les 51 téléphones prélevés par l’ANFR, 43 d’entre eux ont été mesurés avec un DAS conforme à la réglementation, c’est-à-dire inférieur à 2W/Kg. Les 8 autres téléphones ont été mesurés à des niveaux dépassant cette valeur »

Pour les 43 terminaux conformes :

  • La valeur moyenne des « DAS tronc » (correspond à un usage du téléphone au niveau de la poche d’une veste ou d’un pantalon) est de 1,16 W/kg, les niveaux variant de 0,6 à 1.97 W/kg.
  • La valeur moyenne des « DAS tête » mesurés est de 0,31 W/kg, les niveaux variant de 0,18 à 0,47 W/kg. 

Pour les 8 terminaux non conformes, les mesures DAS tronc variaient de  2,04 W/Kg à 2,52 W/K. Deux appareils ont donc été retirés du marché, les six autres ont reçu des mises à jour logiciel pour corriger le problème.

Voici la liste des terminaux concernés :

à lire aussi