Datacenters : AT&T cède des actifs à Brookfield Infrastructure

AT&T a conclu un partenariat stratégique d’envergure mondiale avec Brookfield Infrastructure. Dans ce cadre, l’opérateur historique américain va transférer ses activités et actifs de colocation de datacenters au gestionnaire et à ses partenaires institutionnels.

Ce transfert concerne 31 datacenters internet (IDCs). 18 sont aux États-Unis et 13 à l’international. Plus de 1000 entreprises clientes les utilisent, selon l’opérateur.

L’accord intervient une semaine après le feu vert obtenu en justice par AT&T pour racheter le groupe de médias Time-Warner 85 milliards de dollars.

Alléger la dette

L’opérateur a annoncé qu’il recevrait 1,1 milliard de dollars de la transaction avec Brookfield. Une somme qu’AT&T dit vouloir utiliser pour réduire son endettement.

En outre, l’accord prévoit qu’AT&T continue à proposer des services réseau et de colocation à ses clients dans les centres de données transférés, sous le contrôle de Brookfield.

La transaction devrait être finalisée dans les six ou huit mois. Une fois obtenues les autorisations réglementaires.

(crédit photo © Yentafern-Shutterstock)

Go to Source


bouton-devis