Des campus connectés pour former à distance des jeunes en milieux ruraux

Dès la rentrée 2019, treize campus connectés ouvriront dans des villes éloignées des grands centres universitaires, en régions Bretagne, Occitanie, et Grand-Est. Une opportunité pour des jeunes éloignés des grands centres universitaires de suivre, près de chez eux, des formations à distance dans l’enseignement supérieur.

Annoncés ce vendredi 3 mai par Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation les Campus Connectés permettent à un public éloigné des grandes villes d’avoir accès à des diplômes d’Etat. Crédit: Mesri.

Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation a annoncé ce jour le lancement des campus connectés, un programme qui permettra d’apporter la formation au plus proche des territoires. A partir de la rentrée 2019, 13 sites proposant des formations diplômantes allant du BTS à la licence permettront à des étudiants vivant loin des grands pôles universitaires de suivre des cours à distance, sur ordinateur accompagnés par des tuteurs qui ne seront toutefois pas des enseignants, a précisé la ministre.  Une phase expérimentale sera lancée à l’automne prochain dans 13 villes françaises, dont Cahors, Le Vigan, Carcassonne, Saint-Raphaël, Lons-le-Saunier, ou encore Autun. Elle a été déployée avec le soutien des régions Bretagne, Grand Est et Occitanie et du département de l’Ardèche.

campus connecté

L’Etat s’est engagé à ouvrir une centaine de campus connectés  sur l’ensemble du territoire d’ici 2022. Source. Mesri. 

Le programme campus connectés permet  d’accéder pour le moment à une soixantaine de diplômes reconnus par l’Etat. Chacune des formations peut-être suivie intégralement à distance. Cette offre a été a été rendue possible en raison du travail engagé par les universités en matière d’ingénierie pédagogique. D’ici à 2022, l’objectif de 100 campus connectés répartis sur l’ensemble du territoire devrait être atteint. Pour cela, l’État versera à chacune des universités engagées auprès des campus connectés une subvention annuelle spécifique de 10 000 euros. L’Etat a injecté 1,5 M€ pour financer la création des 13 premiers campus connectés.

Go to Source


bouton-devis