Des messages codés dans des morceaux de musique

Un chercheur polonais a développé un algorithme permettant de coder un message dans un morceau de musique. (crédit : Krzysztof Szczypiorski )

Un chercheur polonais a développé un algorithme permettant de coder un message dans un morceau de musique. (crédit : Krzysztof Szczypiorski )

Un algorithme mis au point par un chercheur polonais code des informations dans des morceaux de musique en variant le tempo de façon subtile. L’objectif de ses travaux, disponibles en ligne, est de déboucher sur des applications potentielles dans le domaine de la sécurité.

Cela fait longtemps que l’on sait comment inclure des messages secrets dans des morceaux de musique au moyen de techniques comme le backmasking (à l’instar des Beatles). Une nouvelle approche vient d’être développée par un chercheur polonais. En variant subtilement le tempo d’un type de danse particulier, il a réussi à encoder des informations de telle façon qu’elles soient totalement inaudibles pour des oreilles humaines. Steglbiza est un algorithme destiné à cacher des informations dans une musique originaire de l’ïle méditerranéenne d’Ibiza qui présente des particularités mises à profit par Krzysztof Szczypiorski, professeur de l’Université de Technologie de Varsovie. Ce dernier a commencé par développer une sorte de code morse dans lequel les points et les tirets figurant habituellement les lettres sont convertis en un tempo plus rapide ou plus lent en fonction du rythme.

Pour mettre son concept à l’épreuve, le chercheur a utilisé le logiciel Logic X Pro d’Apple pour insérer un court message dans cinq titres connus (dont Miracle du groupe britannique Queen). A la suite des tests qu’il a effectués, il pense que son algorithme pourrait constituer un moyen d’encoder des informations dans des morceaux et qu’un logiciel pourrait servir à la fois à coder et décoder, avec des applications potentielles dans le champ de la sécurité. Ses travaux sont accessibles en ligne.

Go to Source


bouton-devis