Des pubs de 30 secondes sur YouTube : c'est trop long

 

Si c’est gratuit, c’est vous le produit, a-t-on coutume de dire. C’est un fait. Les services gratuits se financent ainsi en diffusant des publicités, ciblées ou non. C’est le cas de YouTube, la plateforme vidéo de Google.

Les internautes doivent régulièrement (sauf s’ils ont recours à un bloqueur de pub) souffrir de longs spots publicitaires avant de regarder un contenu. Un format se montre particulièrement retors : 30 secondes de publicité. Et impossible d’y couper puisqu’elle ne peut être zappée.

Une transition en douceur pour les annonceurs

Mais visiblement, ce format publicitaire ne s’avère pas des plus efficaces. On pouvait le supposer. D’après la BBC, Google supprimera ces interminables publicités de YouTube. C’est la bonne nouvelle. La mauvaise ? Cette suppression ne sera pas effective avant l’année prochaine.

Les vidéos publicitaires plus courtes, et notamment celles pouvant être passées après 5 secondes, continueront d’être diffusées sur YouTube. Quelles solutions pour les internautes désireux de s’affranchir totalement de la pub ?

Un bloqueur de pub. Et ils seraient nombreux à y avoir recours, du moins sur desktop. Selon le sondage réalisé en novembre 2016 par Ipsos pour le compte de l’industrie publicitaire (IAB), 36% des Français interrogés déclarent utiliser tel un logiciel. Sur mobile, ils ne sont que 13%.

Le géant de la publicité ne monétise toutefois pas ses services seulement grâce au business model publicitaire. Il propose ainsi depuis 2015 une version payante et sans pub : YouTube Red. Faire disparaître la publicité n’est pas un argument suffisant pour convaincre des internautes de payer 10 euros par mois. Google ajoute donc des fonctions et contenus exclusifs. 

Une grande majorité d’utilisateurs continueront cependant de privilégier le gratuit, avec ou sans bloqueur. Google doit donc tenir compte du ressenti de ces derniers. Et d’après un sondage de 2016 d’Accenture, ce ressenti n’est pas spectaculaire en ce qui concerne la publicité.

Plus de 80% des répondants de divers pays estimaient que les vidéos qu’ils regardaient sur Internet étaient trop souvent interrompues par de la publicité. Confirmant la disparition du format de 30 secondes « non skippable » en 2018, Google explique vouloir « fournir une meilleure expérience publicitaire ».

Go to Source


bouton-devis