Dropbox veut rassurer les pros en hébergeant leurs données en Allemagne

Dropbox pourra héberger les données de ses utilisateurs en Europe. En Allemagne plus précisément. Le service de stockage en ligne annonce en effet la possibilité d’héberger ses données en Allemagne. Dropbox ne s’appuiera pas sur un datacenter construit en dur : la société américaine préfère en effet avoir recours à Amazon Web Services, qui a ouvert l’un de ses datacenter à Francfort.

Cet effort sur la localisation des données permettra ainsi aux utilisateurs soucieux de la confidentialité de leurs données d’échapper à la législation américaine, généralement jugée problématique.

Un privilège réservé aux professionnels 

La piste était évoquée depuis décembre au sein de Dropbox, mais l’officialisation n’était pas attendue avant 2016. C’est maintenant chose faite : la société confirme aujourd’hui par voie de communiqué que cette option sera mise en place à compter du troisième trimestre de 2016 et que les données des utilisateurs seront ainsi hébergées en Europe. La fonctionnalité sera néanmoins réservée aux clients professionnels, précise la société.

L’enjeu est stratégique selon Dropbox, qui explique que 75% de ses utilisateurs sont localisés en dehors du territoire US et que la part d’Européens est « significative. »

Outre la mise en place de cette option, Dropbox met également en avant les efforts réalisés sur la sécurité et annonce au passage son intention de renforcer son implantation en Europe. Ainsi, après les premiers bureaux ouverts à Dublin, Londres et Paris, Dropbox annonce son intention d’ouvrir de nouveaux bureaux à Amsterdam et Hambourg. L’objectif pour la société est d’établir une plus grande présence sur les marchés du Benelux et les marchés allemands et autrichiens.

Go to Source