E-commerce : les Français ont dépensé 81 milliards d’euros en 2017

Les voyants sont restés au vert dans l’e-commerce français l’an passé. Selon les chiffres de la Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente à distance), le secteur a encore bondi de 14,3% avec un chiffre d’affaires global de 81,7 milliards d’euros. Cela représente désormais presque 9% du commerce global en France. Le cap des 100 milliards est prévu pour 2019.

 

Les facteurs de cette bonne santé ? Une offre toujours plus large (220.000 sites, +10%), une explosion des achats réalisés depuis un smartphone ou une tablette (+38% soit un cinquième du global) et un mode de consommation qui concerne désormais plus de tranches d’âges, notamment les seniors. 

Par ailleurs, si le panier moyen baisse (65,5 euros en 2017, contre 69 euros en 2016), le nombre de commandes par consommateur explose : 33 par an (+19%), soit le double par rapport à 2012. En 2017, 1,2 milliard de transactions en ligne ont été réalisées soit une croissance de 20,5%. Globalement, les acheteurs sur internet ont dépensé, en moyenne, près de 2.200 euros en 2017, contre 2.000 euros l’année précédente.

Outre la demande des ménages, les ventes ont été dynamisées par la gratuité des frais de ports qui se généralise et qui favorise les petits achats et une diversification de l’offre.  

L’habillement est le secteur le plus populaire, devant les produits culturels. D’ailleurs, Amazon, CDiscount (groupe Casino) et Fnac Darty sont les sites de commerce en ligne les plus visités

Voir aussi notre page
Chiffres clés : le marché mondial du e-commerce (B2C)

Go to Source


bouton-devis