En difficultés financières, Jolla repousse la sortie de sa tablette

Jolla connaît des difficultés financières, ce qui l’oblige notamment à repousser la production de sa tablette.

Basée en Finlande et constituée d’anciens employés de Nokia, la société Jolla souhaite trouver sa place sur le marché des smartphones et des tablettes avec son système d’exploitation entièrement axé sur les gestuelles. Malgré ses efforts, l’entreprise n’arrive pas à sécuriser des fonds pour mener à bien ses activités.

Dans un communiqué, le constructeur explique avoir amorcé un programme de recouvrement de dettes en Finlande et « licenciera une grande partie de son personnel  », le temps que la situation financière du groupe soit rétablie à bon équilibre.

Jolla avait sorti son premier smartphone en 2013. Sa conception avait été réalisée via une campagne de financement participatif. Puis, en novembre 2014, la société a levé le voile sur une tablette équipée de SailFish OS 2.0. Celle-ci devait être livrée au mois de mai et certains internautes soutenant le projet l’ont finalement reçue en septembre. Pour les autres, la livraison est à nouveau repoussée en décembre. Désormais, il est difficile de connaître exactement l’état de ce projet.

Jolla Tablet

Au mois de juillet, Jolla avait décidé de scinder ses activités en deux branches : l’une pour continuer à plancher sur la conception des terminaux mobiles, l’autre chargée de commercialiser des licences de son système SailFish OS. Initialement, l’entreprise avait le marché chinois en ligne de mire et s’est, depuis, tournée vers la Russie, le Brésil, l’Inde ainsi que l’Afrique du Sud.

La santé économique de la société passe donc avant tous les projets. On imagine que les dirigeants cherchent actuellement à lever des fonds.

A lire également