En France, l’offre d’emploi blockchain a doublé en 2 mois selon Hired

La demande en développeurs blockchain va croissante sur le marché français, indique une étude du site de recrutement Hired. Toutefois, les salaires pour ce type de profils restent comme souvent beaucoup moins élevés qu’aux États-Unis.

La demande en développeurs blockchain a augmenté de façon significative en France et a bondi de façon spectaculaire aux Etats-Unis, indique le site de recrutement Hired. (Crédit : Pixabay/Analogicus)

Au cours des deux derniers mois, les offres d’emploi destinées aux spécialistes de la blockchain ont connu une forte hausse en France, comme aux Etats-Unis. C’est ce que montrent les résultats d’une étude réalisée par le site de recrutement Hired. Sur la période, la demande pour ce type de profils a augmenté de 400% outre-Atlantique. En France, le nombre d’offres liées à cette technologie a presque doublé et un développeur blockchain reçoit maintenant en moyenne cinq demandes d’entretien par mois alors qu’il en recevait moins de trois il y a six mois, fait remarquer Hired. A cela s’ajoute la rareté des compétences dans ce domaine. Dans l’Hexagone, ils n’ont représenté que 1,31 % des inscrits sur la plateforme de Hired ces six derniers mois et 1,52 % en septembre et octobre.

Malgré des recrutements qui augmentent fortement, la hausse des salaires reste modérée sur le territoire national. Ceux des développeurs blockchain ont augmenté de 3,67 % entre novembre 2017 et octobre 2018 et tournent en moyenne autour de 52 431 K€ par an. Ils sont par ailleurs supérieurs au salaire moyen des développeurs non spécialistes de la blockchain qui est de 47 040 K€ à Paris (Hired-Rapport annuel sur le salaire des développeurs), soit un différentiel de 11 %.

Une profession fortement rémunérée aux Etats-Unis 

Toutefois, les salaires français restent toutefois bien inférieurs à ceux de leurs homologues nord-américains. Ces derniers sont devenus les mieux payés de la profession, avec une rémunération annuelle oscillant entre 150 K$ et 175 K$ contre 135 K$ en moyenne pour l’ensemble des développeurs soit un différentiel se situant entre 10% et 30%. Rappelons que les développeurs blockchain doivent maîtriser un grand nombre de technologies dans le domaine des réseaux, des bases de données et de la cryptographie. Ils sont par ailleurs appelés à utiliser de multiples langages tels que Java, JavaScript, C++, Go, Solidity et Python parmi d’autres.

Go to Source


bouton-devis