Entre les contenus publics et vos amis, Facebook choisit (à nouveau) vos amis

Ce que vous verrez sur votre fil Facebook dans les jours qui viennent devraient être fort différent de ce que vos yeux parcourent actuellement. La société vient d’annoncer un remaniement important de la manière dont sont agencés les contenus du réseau social à destination de ses deux milliards d’utilisateurs.

 

Les contenus publiés par les contacts des utilisateurs seront privilégiés par rapport à ceux relayés par vos amis. Concrètement, les pages qu’aiment vos amis, et dont honnêtement vous n’avez pas grand chose à faire (les amis du café d’en face ou la page des vidéos super drôles, mais en fait pas tant que ça), ne seront plus autant mise en avant sur votre fil d’actualité. En tout cas moins mis en avant que la photo de l’anniversaire de la petite dernière de votre meilleure amis.

Un retour aux sources ? A mesure que le réseau social croissait, la nature des contenus diffusés à destination des abonnés au service s’est considérablement étoffé. Messages des amis, publications des amis, alertes sur ce qu’aiment vos amis, alertes sur ce qu’aiment les amis de vos amis, publicités, publicités qu’aiment vos amis ; de quoi au final perdre l’utilisateur dans un maelstrom opaque.

Etude des retours des utilisateurs

Facebook va prioriser les publications des amis au détriment des contenus « publics » a annoncé Mark Zuckerberg dans un post publié vendredi. L’idée ? Mettre en avant les « posts significatifs » selon Mark Zuckerberg, et ce grâce à des changements dans l’algorithme de Facebook.

Mark Zuckerberg assure avoir tenu compte pour prendre sa décision des retours des utilisateurs. Les contenus publics masqueraient les moments personnels, une situation regrettable pour nombre d’entre eux. De fait, depuis quelques mois les utilisateurs de Facebook peuvent exprimer leur avis de temps à autre via des questionnaires proposés par le réseau social.

Pour Facebook, ce virage s’effectue en équilibre sur un fil économique. Car les contenus publics relayés par les amis lui permettent de mieux monétiser son audience, notamment via les pre-roll publicitaires. Les moments personnels en revanche ne rapportent pas grand chose à l’éditeur, qui a récemment augmenté ses tarifs publicitaires.

Influence sur l’engagement sur le réseau social

Surtout, ce changement selon Mark Zuckerberg pourrait diminuer l’engagement des utilisateurs sur la plate-forme. « En faisant ces changements, je m’attends à ce que le temps que passent les utilisateurs sur Facebook et les mesures d’engagement diminuent. Mais j’espère aussi que le temps qu’ils passeront sur Facebook soit plus utile » assure le fondateur de Facebook.

Cette initiative intervient quelques jours après que le fondateur de Facebook ait publié un message détaillant les défis à relever pour la nouvelle année. Son idée ? Réparer Facebook. Début décembre un ancien dirigeant de l’entreprise avait avouer ressentir une « culpabilité énorme » d’avoir participé au développement du réseau social, et ce sur fond de débat sur les fake news.

Les éditeurs de contenus qui collaborent avec Facebook pourraient en revanche voir d’un œil noir cette initiative : leur reach pourrait fortement baisser.

Lutter contre la chute des sessions mensuelles

A termes néanmoins, cette nouvelle orientation a pour objectif de fidéliser les abonnés, et donc de bénéficier économiquement au réseau social, concurrencé par d’autres plates-formes. Une étude de Verto Analytics publiée en novembre dernier montre une chute vertigineuse le nombre de sessions mensuelles moyen de chaque utilisateur du réseau entre 2016 et 2017, (311 en 2016 contre 173 en 2017). Par contre le temps moyen de chaque session se maintient à un peu plus de 6 minutes.

D’autres initiatives récentes prises par Facebook vont modifier le contenu des fils d’actualité. « Today In », une initiative ayant pour but de donner de la visibilité aux actualités et aux événements locaux, va être déployé pour l’heure dans 6 villes aux Etats-Unis. Cette nouvelle fonctionnalité prend la forme d’un nouvel « onglet » au sein de l’application principale. Seuls les utilisateurs ayant déclaré l’une de ces 6 villes comme lieu de résidence pourront avoir accès à cette nouvelle section.

Go to Source


bouton-devis