EverythingMe abandonne son launcher Android

Le launcher EverythingMe, à destination des smartphones Android, ne sera bientôt plus disponible au téléchargement.

De Nova Launcher à Hola Launcher en passant par Action Launcher, il existe plusieurs environnements Android permettant de personnaliser entièrement l’interface du système de Google. Pour les constructeurs, c’est un moyen de différencier leurs smartphones de ceux de la concurrence. Pour les éditeurs, il s’agit d’innover en répondant aux demandent des utilisateurs avancés. Google s’est même pris au jeu avec son launcher Google Now permettant de retrouver l’ergonomie des smartphones de la gamme Nexus.

Parmi ces launchers, celui proposé par EverythingMe est particulièrement populaire. Avec Aviate, racheté par Yahoo, il fut l’un des premiers à disposer d’un algorithme capable d’analyser le comportement de l’internaute pour de lui présenter les applications qu’il est le plus susceptible d’utiliser. EverythingMe est également en mesure de suggérer des applications disponibles sur Google Play en fonction de celles installées et utilisées sur l’appareil.

En février 2014, pour son système Firefox OS, la fondation Mozilla avait d’ailleurs signé un accord avec EverythingMe pour reprendre cette technologie.

Sur son blog officiel, l’équipe explique qu’au cours de ces trois dernières années, le launcher a été téléchargé 15 millions de fois. Il arbore la note honorable de 4,5/5 sur le Play Store. Seulement « plusieurs des fonctionnalités principales ont commencé à apparaître sur d’autres launchers et systèmes d’exploitation, lesquels ont commencé à proposer des outils de recherche interne au téléphone et organiser comme par magie des dossiers intelligents ».

[embedded content]

L’équipe avoue même que son launcher favori est aujourd’hui Google Now. On imagine qu’il va être relativement difficile de rivaliser avec la fonctionnalité Now on Tap introduite aux Etats-Unis et proposant de consulter le contenu d’une application spécifique de manière contextuelle. Dans quelques jours, EverythingMe ne sera plus disponible au téléchargement et les serveurs seront tout simplement fermés.

A lire également :
Web Summit – Interview avec A.Chennapragada, directrice de Google Now