Exoscale renforce ses positions européennes

Le spécialiste suisse de l’hébergement en mode Cloud Exoscale renforce ses positions européennes grâce à l’entrée dans son capital de Swisscom Ventures, le bras financier de l’opérateur Swisscom. Ce soutien permet à l’entreprise de s’affirmer comme une alternative sérieuse à la concurrence d’origine américaine.

La plate-forme Exoscale est la principale plate-forme suisse d’hébergement en mode cloud, fournissant des machines virtuelles à hautes performances, une plate-forme de stockage objet à la pointe de la technique et des services d’infrastructure supplémentaires. Se basant sur des recherches récentes en matière d’optimisation des ressources et de systèmes distribués haute disponibilité à tolérance de panne, Exoscale est en mesure de fournir une expérience cloud robuste pour un prix abordable. 

Les fondements de l’expansion Exoscale

  • L’expansion géographique de l’entreprise va notamment s’appuyer sur l’ouverture de bureaux à Berlin, dès le 1er mars, avant des implantations prévues dans d’autres pays Européens et en Asie.
  • En termes d’infrastructures, Exoscale inaugurera en mars prochain son deuxième data center près de Zurich, renforçant l’offre de son premier data center en exploitation sur le territoire suisse. Situé dans un ancien bunker militaire, au fond de la montagne suisse, il offre la plus grande sécurité physique possible, combinée à des mesures de sécurité techniques de pointe (contrôle d’accès physique et biométrique, vidéosurveillance, 24/7).
  • Exoscale prévoit enfin un changement de prix important, avec la division par 3 de certains tarifs. Ce niveau de prix, inédit sur le marché européen, sera très compétitif par rapport à l’ensemble des offres du marché. A titre d’exemple : l’instance d’appel à 512 MB de mémoire et 10 GB de disque persistant SSD revient à 6$ par mois alors qu’une instance avec 32 GB de mémoire et 400 GB de disque s’affiche sous la barre de 300$ par mois.

Une plate-forme de cloud sécurisée, protégée par les lois suisses sur la confidentialité

  • La législation sur la protection des données – Loi fédérale sur la protection des données (« DPA ») et Ordonnance fédérale sur Protection des données (« DPO ») – s’imposent en Suisse aux particuliers et aux personnes morales. Les services Exoscale sont strictement situés et opérés en Suisse, ce qui signifie que l’entreprise n’est pas soumise au « USA Patriot Act ». Exoscale vise à être la plate-forme cloud la plus sécurisée pour les applications sensibles en termes de confidentialité.

Go to Source