Facebook : le conseil d’administration voudrait restreindre les pouvoirs de Mark Zuckerberg en cas de départ

Même s’il quittait la direction de l’entreprise qu’il a cofondé, Mark Zuckerberg en garderait toujours le contrôle. En effet, grâce à la structure de son actionnariat, le jeune patron dispose d’un vote majoritaire (53,8%) qu’il peut exercer même s’il n’est plus P-dg. Qui plus est, il peut céder ce pouvoir à sa descendance en cas de décès. Une situation que le conseil d’administration de Facebook aimerait changer.

Lors de la prochaine assemblée générale des actionnaires qui se tiendra le 20 juin, une proposition pour supprimer ce contrôle majoritaire sera mise au vote. La disposition s’appliquerait seulement dans l’éventualité où Mark Zuckerberg quitterait son poste actuel. Le but, explique le conseil d’administration, est de faire en sorte que Facebook ne reste pas une entreprise contrôlée par son fondateur une fois qu’elle aura cessé d’être dirigée par celui-ci. Il s’agit de s’assurer que l’éventuel successeur de Mark Zuckerberg dispose de tous les pouvoirs nécessaires. (Eureka Presse)

Go to Source