Facebook Messenger : les pubs vidéo en lecture automatique arrivent

Facebook Messenger : les pubs vidéo en lecture automatique arrivent

Les publicités sur Facebook Messenger vont devenir encore un peu plus invasives. L’entreprise a commencé à placer des publicités vidéo à déclenchement automatique. L’information a été dévoilée par le site Quartz puis confirmée par le réseau social. La publicité a fait son entrée sur l’application Messenger en juillet dernier en se basant sur la même stratégie de ciblage utilisée par Facebook et Instagram.

Selon un porte-parole de Facebook, ces pubs vidéo automatique n’apparaîtront dans un premier temps que pour un petit panel d’utilisateurs. Ce format est l’un des atouts du réseau social sur le marché de la publicité. Son potentiel sur Messenger semble désormais acquis.

Pas un client, un produit 

Dans un billet de blog qui éclaire les entreprises sur les questions d’audience, Facebook explique que « sur 8 marchés étudiés à l’échelle mondiale, 80% des adultes envoient des messages quotidiennement ». Et de souligner que « Messenger et WhatsApp sont les applications de messagerie les plus utilisées à travers le monde en termes d’utilisateurs mensuels actifs. »

Cette évolution du modèle de monétisation de Messenger est un nouveau rappel que les utilisateurs de Facebook ne sont pas des clients mais des produits. Un thème qui est revenu sur la table au moment du scandale Cambridge Analytica qui a conduit Mark Zuckerberg à s’expliquer devant le Congrès des Etats-Unis puis des représentants du parlement européen. La semaine dernière, le réseau social a annoncé qu’il allait encadrer le ciblage publicitaire sur sa plateforme à partir du 2 juillet, en permettant notamment aux usagers de bloquer certaines publicités. Une option qui s’appliquera également aux publicités sur Messenger.

« Nous allons introduire les vidéos publicitaires de façon graduelle et réfléchie », a déclaré une porte-parole de Facebook. « Les personnes qui utilisent Messenger tous les mois sont notre principale priorité et elles garderont le contrôle de leur expérience. »

à lire aussi

 

Rejoignez la conversation