Facebook ne vous rappellera plus l’anniversaire d’un être cher décédé

Facebook a annoncé un certain nombre de changements concernant la façon dont les comptes actifs interagissent avec ceux dont les propriétaires sont décédés. L’idée bien sûr est de réduire les traumatismes et la détresse potentielle à la consultation des pages du réseau social.

Nous sommes maintenant si nombreux à utiliser les réseaux sociaux qu’il y a des répercussions lorsqu’un être cher décède. Il se peut que l’on vous rappelle des anniversaires à souhaiter avec ce type de profil, et ce via les algorithmes de Facebook qui vous relient à un ami ou à un membre de votre famille.

Ces rappels peuvent être violents, douloureux et peuvent causer un grand stress – et Facebook s’est engagé à s’attaquer à ce problème.

Le géant des réseaux sociaux a déclaré mardi que des changements majeurs seront désormais apportés par le biais d’algorithmes d’intelligence artificielle (IA) et d’apprentissage profond. L’IA va être utilisée pour gérer les comptes appartenant aux personnes décédées.

« Si un compte n’a pas encore été commémoré, nous utilisons l’IA pour éviter qu’il n’apparaisse dans des endroits qui pourraient causer du chagrin, comme recommander que la personne soit invitée à des événements ou envoyer un rappel d’anniversaire à ses amis » explique Facebook.

Le problème a été souligné par un utilisateur, Eric Meyer, qui, en 2014, a critiqué la fonction « Year in Review » de Facebook après lui avoir montré des photos de sa fille morte la même année. « Oui, mon année ressemblait à ça » disait alors Meyer. « C’est assez vrai. Mon année ressemblait au visage absent de ma petite étincelle. C’était méchant de me le rappeler avec tant de tact et sans mon consentement. »

En 2015, le géant de la technologie a créé un outil qui permet aux utilisateurs de contrôler un compte en cas de décès. Des changements sont également en cours quant à qui peut demander qu’un compte soit commémoré, et ce qui peut être fait avec le profil par la suite.

« Nous avons entendu dire que la commémoration d’un profil peut sembler un grand pas que tout le monde n’est pas prêt à franchir immédiatement » dit l’entreprise. « C’est pourquoi il est si important que les personnes les plus proches de la personne décédée puissent décider quand prendre cette mesure. Maintenant, nous permettons seulement aux amis et aux membres de la famille de demander qu’un compte soit commémoré. »

Facebook a également choisi de créer une nouvelle section « hommages » pour les comptes commémorés et des contrôles supplémentaires pour répondre aux 30 millions de visites des comptes commémorés chaque mois.

La question des enfants de moins de 18 ans sont une question plus complexe. Facebook a récemment perdu une bataille judiciaire de trois ans en Allemagne et a reçu l’ordre de donner aux parents d’une jeune fille de 15 ans tuée par un train en 2012 accès à son compte en vertu des lois du pays, dans lequel le compte était considéré de la même manière qu’un journal intime.

Article « Facebook will use AI to stop you being reminded of a dead loved one’s birthday » traduit et adapté par ZDNet.fr

Go to Source


bouton-devis