Facebook : un bug rend publiques les publications privées de 14 millions de membres

La série noire continue pour Facebook. Après le scandale mondial Cambridge Analytica ou encore les révélations de partage de données avec certains fabricants de smartphones chinois comme Huawei, le roi des réseaux sociaux doit aujourd’hui gérer les révélations au sujet d’un bug gênant.

 

C’est Mashable qui sort cette affaire qui risque, au vu du contexte, écorner un peu plus l’image de Facebook. Entre le 18 et le 22 mai dernier, un test interne a provoqué un changement des paramètres de confidentialité de 14 millions de comptes.

Traduction, les publications censées être limitées uniquement aux « amis » ou à d’autres sous-groupes de contacts sont passées automatiquement en « public » et sont donc devenues visibles par tous les membres du réseau. Le pire : Facebook semble avoir mis du temps pour s’en rendre compte puisque le bug aurait été corrigé le 27…

Le réseau social a commencé à diffuser un message à l’attention des utilisateurs touchés les invitant à « vérifier la confidentialité de vos publications » et d’ajouter que « les paramètres de confidentialité choisis par les utilisateurs ont été rétablis ». Pas très clair… Facebook assure aujourd’hui que le problème est résolu et que les paramètres de confidentialité des comptes touchés ont été rétablis.

Il y a fort à parier que des millions de publications censées être privées ont été rendues publiques vu la période concernée par le bug. Mais Facebook n’a pas voulu donner de détails à ce sujet, se contentant de confirmer le chiffre de 14 millions de comptes impactés.

« Le bug n’affecte aucunement les publications postées avant l’apparition du problème », souligne Erin Egan, en charge de la protection de la vie privée pour Facebook. On est ravi de l’apprendre.

Go to Source


bouton-devis