Firefox 49 pour Linux accueille les DRM pour faire une place à Netflix

C’est un symbole qui tombe. En 2013, le W3C avait donné son feu vert à la mise en place de verrous logiciels. Ceux-ci sont autorisés pour permettre notamment le développement des offres VOD, qui ont besoin de faire respecter le copyright des œuvres qu’ils diffusent et donc de limiter les possibilités des utilisateurs et le piratage éventuel de celles-ci.

Firefox a donc commencé à déployer ce nouveau DRM au sein de ses différentes versions, mais la build Linux du navigateur résistait encore et toujours à l’envahisseur. Malheureusement pour les adeptes du logiciel libre et du combat contre les DRM, ça ne sera plus le cas à compter de la version 49 du logiciel pour Linux. Mozilla annonce en effet que cette version disposera du DRM logiciel.

Pour les mécontents, il reste un fork

Conçu par Google et s’appuyant sur des technologies Silverlight, le module de déchiffrement propriétaire est connu sous le nom de Google Widevine Content Decryption Manager. Celui-ci est un plugin externe téléchargé automatiquement lors du premier lancement de Firefox sur la machine. Mais celui-ci n’est pas activé par défaut : il se lancera si un contenu protégé par ce type de DRM est détecté dans le navigateur et demandera alors l’autorisation de l’utilisateur pour se lancer. Si celui-ci accepte le lancement, le paramètre sera conservé et le navigateur ne demandera plus l’autorisation pour les futurs contenus nécessitant l’accès au module Widevine.

Cet ajout devrait donc permettre la lecture de contenus diffusés par des acteurs de la VOD tels que Netflix ou Amazon Video sur le navigateur Firefox sur Linux.

Ce module de déchiffrement est l’implémentation de ce que le W3C appelle les Encrypted Media Extension, des verrous logiciels destinés à permettre aux diffuseurs de proposer la lecture de contenus multimédias sur navigateur sans craindre le piratage. L’implémentation de ce type de système, des verrous logiciels fermés, dans un standard ouvert avait suscité de nombreuses critiques et de nombreux débats. Mozilla propose d’ailleurs une version de Firefox dépourvue de ces Encrypted Media Extension, afin de contenter les utilisateurs qui ne souhaitent pas utiliser de navigateur contenant de DRM.

Voir aussi notre page
Chiffres clés : le marché mondial des navigateurs Internet

Go to Source


bouton-devis