Firefox Focus : la protection de la vie privée et l’antipub pour Android

 

Firefox Focus, la solution de Mozilla pour exister sur le marché des smartphones dominé par Google et Apple ? Trouver sa place dans un secteur où Chrome écrase toute concurrence est compliqué. Mais une partie de la réponse pourrait émaner de ce nouveau navigateur mobile.

Nouveau du moins dans l’écosystème Android puisque Focus était déjà disponible sur iOS depuis novembre dernier. Mozilla s’attaque donc à présent à la plateforme représentant chaque trimestre 8 terminaux sur 10 livrés dans le monde.

Sa solution : un navigateur mobile qualifié de rapide, simple et protégeant la vie privée de l’utilisateur. Pour cela, une des fonctionnalités principales du logiciel est de bloquer les publicités suivant l’activité de l’internaute sur le Web.

Les chaussures que vous avez malheureusement cherchées sur Amazon ne vous suivront plus sur tous les sites Web que vous visitez ensuite. Autre désagrément de ces trackers publicitaires : le ralentissement de la navigation mobile qu’ils occasionnent bien souvent.

Naviguer sur Android sans se dévoiler

Focus répond à la préoccupation croissante des internautes à l’égard de la sécurité de leurs données personnelles et de la capacité des publicitaires à suivre leur activité. Les navigateurs sont de plus en plus organisés autour de modes de navigation anonymes destinés à protéger l’utilisateur, notamment vis-à-vis de la publicité.

Apple et Google eux-mêmes pourraient à l’avenir bloquer les vidéos configurées pour s’exécuter automatiquement. Mozilla ne compte pas attendre que ces deux géants bougent, eux dont les règles ont pénalisé son lancement sur smartphone.

Focus permettra ainsi aux utilisateurs d’avoir un plus grand contrôle sur les informations partagées avec des entreprises tierces. Le navigateur centré sur la vie privée offre par exemple la possibilité d’effacer les sessions de navigation d’un simple geste sur l’écran.

Du côté de l’interface, Mozilla soigne son style épuré. Focus se débarrasse du « désordre visuel » en éliminant les onglets et les menus.

La version Android du navigateur comprend par ailleurs quelques nouvelles fonctionnalités non encore disponibles sur iOS. Un compteur de tracking publicitaire indiquera par exemple combien de publicités Focus vous a épargnées.

Et si l’antipub de Focus aboutit à un mauvais chargement d’une page, l’utilisateur a toujours la possibilité de le désactiver à la demande.

Enfin, si Focus est en cours d’exécution, l’internaute reçoit une notification lui rappelant d’effacer son historique de navigation afin de garantir la confidentialité de son activité Web.

Voir aussi notre page
Chiffres clés : le marché mondial des navigateurs Internet

Go to Source