Firefox va rendre la protection contre le pistage plus accessible

Firefox va rendre la protection contre le pistage plus accessible

Une option de confidentialité obscure mais de plus en plus importante pour la navigation web a droit à un gros coup de pouce dans Firefox. Les développeurs Mozilla travaillant sur le canal Firefox Nightly (version test du navigateur) ont accepté ce mercredi de rendre la protection contre le pistage plus visible, plus facile à utiliser et plus nuancée. La protection contre le pistage bloque les traqueurs utilisés par les annonceurs et les éditeurs de sites web pour suivre votre navigation et utiliser ces données pour le ciblage publicitaire.

 

Cette fonction est déjà présente dans Firefox, mais elle est enfouie dans le sous-menu « vie privée et sécurité » des options. Dans la nouvelle mouture en préparation, elle sera accessible directement dans la fenêtre principale du menu « hamburger » située dans la partie supérieure droite du navigateur. Une fois que la protection contre le pistage est activée, vous pourrez choisir un blocage site par site en cliquant sur l’icône information dans la partie gauche de la barre d’adresse. Actuellement, le système ne propose que trois options : toujours, uniquement dans les fenêtres privées ou jamais. Cette mise à jour devrait arriver dans la version stable de Firefox en septembre.

 

Firefox ne va pas aussi loin que Brave, un navigateur concurrent lancé par Brendan Eich (un ancien de chez Firefox) qui bloque par défaut tous les traqueurs. Google Chrome et Safari d’Apple appliquent un blocage partiel.

Tous ces dispositifs compliquent la vie pour les éditeurs de sites web qui vivent de la publicité. Mais à une époque où les pubs ralentissent la navigation et tirent sur la batterie des mobiles et où Facebook est dans le collimateur pour sa gestion des données personnelles de ses membres, il n’est pas étonnant de voir les navigateurs mettre l’accent sur la protection de leurs utilisateurs.

Mozilla, qui a fait de la protection de vie privée en ligne une de ses priorités, a pris diverses mesures dans ce sens. Un autre exemple déjà présent dans Firefox Nightly est la possibilité de supprimer les cookies et d’autres données en ciblant un site spécifique. Une option également accessible via le bouton information dans la barre d’adresse.

Il y aura plusieurs autres nouveautés pour encadrer le comportement des sites dans la mise à jour de Firefox prévue en septembre :

  • Blocage basique de publicités ;
  • Blocage de la lecture automatique des vidéos, ce que Google Chrome et Safari proposent déjà ;
  • Une technologie pour bloquer le reciblage publicitaire, une technique qui permet d’afficher une pub pour un site que vous venez de visiter ou bien de vous afficher la même pub tout au long de votre navigation ;
  • Un panneau de contrôle centralisé pour les options de confidentialité pour simplifier l’accès aux réglages.

à lire aussi

 

Rejoignez la conversation