Focus by Firefox : un bloqueur de contenus, dont pub, pour Safari (iOS)

Avec iOS 9, Apple a apporté des changements à son navigateur, et pas des moindres. Safari sur iOS 9 supporte en effet désormais les extensions de blocage de contenu. Et parmi les contenus des pages Web susceptibles d’être bloqués par ces extensions, il y a les publicités.

Depuis, plusieurs bloqueurs de ce genre sont donc apparus. Les utilisateurs de Safari sur les terminaux mobiles d’Apple peuvent en compter un de plus : Focus by Firefox. Mozilla vient en effet d’officialiser le lancement de son extension.

Bloquer « certaines catégories d’éléments de pistage »

L’éditeur de Firefox tient toutefois à préciser qu’il s’agit d’un bloqueur de contenu. La publicité n’est effectivement pas la seule concernée. Pour cette extension, Mozilla a repris le principe de son propre mode de navigation privée, plus protecteur pour la confidentialité des données depuis la version 42 de Firefox.

Ainsi, avec Focus by Firefox, les utilisateurs de Safari sur iOS 9 peuvent « bloquer certaines catégories d’éléments de pistage comme ceux utilisés par les publicités, les outils d’analytique et les réseaux sociaux. »

Et à la clé, comme le promettent d’autres éditeurs de bloqueurs, une amélioration des performances et une réduction de l’utilisation des données mobiles. Étonnement, et malgré le nom de son extension, Focus by Firefox fonctionne exclusivement avec la version Safari d’iOS.

Le blocage autorisé par Apple seulement dans Safari

Mozilla serait-il en passe de se muer en éditeur d’applications multi-navigateurs ? A priori, ce n’est pas la stratégie pour le moment. Et si Focus by Firefox ne fonctionne pour le moment que sur Safari, et pas sur Firefox, cela relève moins du choix que de la contrainte.

« Ce n’était pas le choix de Mozilla – Apple a choisi de ne pas autoriser le blocage de contenu dans les navigateurs tiers sur iOS. Mozilla continue de chercher des moyens de mettre cette fonctionnalité à la disposition des utilisateurs de Firefox pour iOS aussi rapidement que possible » ne manque ainsi pas de signaler l’éditeur dans son communiqué.

En attendant, Mozilla met un peu plus l’accent sur un domaine grâce auquel il espère se différencier de ses concurrents, éditeurs privés à but lucratif : la protection de la vie privée.

« Nous voulons construire un Internet qui respecte les utilisateurs, leur donne le contrôle, crée et entretient la confiance. Trop d’utilisateurs ont perdu confiance et manquent de contrôles significatifs sur leurs vies numériques » résume Mozilla sur son blog.