Fujifilm X-T3 : l’hybride APS-C fait le plein de nouveautés (mais fait l’impasse sur la stab’ mécanique)

Fujifilm X-T3 : l'hybride APS-C fait le plein de nouveautés (mais fait l'impasse sur la stab' mécanique)

Le successeur du X-T2 nous sort le grand jeu avec une quantité impressionnante de nouveautés. Le X-T3 intègre un nouveau capteur 26 mégapixels X-Trans CMOS 4 avec 2,1 millions de collimateurs sont répartis sur toute la surface du capteur, l’enregistrement vidéo 4K/30 images seconde 10 bits sur carte SD, un processeur de traitement d’image quadruple cœur qui améliore les performances pour les prises de vue en continu.

Le boitier nu sera disponible à partir du 20 septembre et coûtera 1.499 euros. Un kit zoom 18-55 mm f/2.8-4 sera proposé à 1.899 euros.

En attendant notre essai complet, nous avons déjà une source de déception : pas de stabilisation d’image sur le capteur comme on la trouve sur le X-H1. La poignée est toujours aussi peu profonde et Fujifilm proposera un grip optionnel à 329 euros.

 

Les principales nouveautés

Nouveau capteur et autofocus : le capteur X-Trans 4 est rétroéclairé ; ce qui améliore les performances pour la vidéo Ultra HD et le mode rafale. Comme nous le disions en préambule, les 2,1 millions de photosites sont répartis sur toute la surface du capteur ce qui permet à l’autofocus de couvrir 100% de la scène. Cette configuration présente aussi l’avantage pour faire de la photo d’action.

  • Vidéo : comme le X-H1, le X-T3 est compatible 4K DCI (4.096×2.160 pixels) et 4K UHD (3.840×2.160) en 60 images par seconde. Il peut enregistrer en 4K/30 images seconde 10 bits sur carte SD.
  • Un niveau viseur : le nouveau viseur Oled 3,6 mégapixels offre un taux de rafraichissement de 100 Hz. Ce n’est certes pas aussi rapide qu’un viseur optique mais c’est tout de même très performant.
  • Design : si le boitier n’a pas franchement évolué, Fujifilm a amélioré son ergonomie par petites touches avec un meilleur écran tactile, des boutons et molettes agrandis.

à lire aussi

 

Rejoignez la conversation