Google attaque Uber pour vols de brevets

La concurrence féroce qui règne dans le secteur des véhicules autonomes pourrait bien donner lieu à une escalade de procès. Dans le cas présent, Waymo, la filiale voitures d’autonomes de Google/Alphabet, a déposé plainte contre Uber. L’un de ses anciens employés, débauché par Uber, aurait emporté des données sensibles sur le Lidar développé par Waymo.

L’affaire opposant Waymo, la filiale voitures d’autonomes de Google, à Uber révèle les enjeux du marché des véhicules autonomes. (Crédit Waymo)L’affaire opposant Waymo, la filiale voitures d’autonomes de Google, à Uber révèle les enjeux du marché des véhicules autonomes. (Crédit Waymo)

La route qui mène aux véhicules autonomes pourrait être encombrée de nombreuses affaires juridiques. Waymo, une entreprise indépendante créée par Google pour mener à bien son projet de véhicule autonome, poursuit Uber en justice. Selon l’entreprise, le fournisseur de services de transport lui aurait dérobé ses secrets commerciaux. Dans la plainte déposée hier, Waymo accuse Uber et sa startup Otto, une entreprise de camions sans conducteurs, d’avoir exploité la propriété…

Il vous reste 85% de l’article à lire
Vous devez posséder un compte pour poursuivre la lecture

Vous avez déjà un compte?

Newsletter

Recevez notre newsletter comme plus de 50 000 professionnels de l’IT!

Je m’abonne

Go to Source


bouton-devis