Google Chrome : l’abandon total de Flash programmé pour septembre

Google vient de planter les derniers clous dans le cercueil de Flash. Dans un billet de blog posté hier, le géant américain annonce deux grandes étapes à venir qui signeront la fin de cette technologie si décriée au profit du HTML5. Ainsi, en septembre, tous les contenus Flash se chargeant en arrière-plan sur une page Web seront bloqués par la version 53 de Chrome. Selon Google, plus de 90% du recours au Flash se fait pour ce traitement en arrière-plan, par exemple pour la prise en charge des données analytiques.

« Ce type de Flash vous ralentit (…). HTML5 est plus léger, plus rapide et les éditeurs adoptent cette solution pour accélérer le chargement et économiser l’autonomie de votre batterie. Vous constaterez une amélioration au niveau de la réactivité et de l’efficacité sur un grand nombre de sites », peut-on lire dans le commentaire de Google.

Ce blocage de Flash s’accompagnera, à partir de décembre prochain, du passage à HTML5 par défaut pour les contenus centraux des pages Web dans Chrome 55. Seuls les sites reposant exclusivement sur Flash bénéficieront d’une dérogation. Chrome affichera alors un avertissement demandant d’activer le plug-in pour charger la page. (Eureka Presse)

Voir aussi notre page
Chiffres clés : le marché mondial des navigateurs Internet

Go to Source