Google fait à nouveau le ménage dans le PlayStore

Régulièrement, des malwares s’immiscent dans le Play Store de Google, se planquant derrière des applications populaires. Fort heureusement, elles sont assez vite repérées par les éditeurs de sécurité qui alertent alors le géant américain. Cette fois, c’est Lookout qui a tiré le signal d’alarme, permettant à Google de bouter en dehors de sa boutique 13 applications malveillantes.

Ces dernières (voir tableau) étaient infectées par une variante du malware Brain Test, un cheval de Troie faisant en sorte d’obtenir sur le terminal touché les privilèges root à travers des échanges depuis un serveur distant. Lorsqu’il obtient ce statut, le malware installe alors une série de fichiers qui ont évidemment vocation à détourner des données, afficher des publicités, ou télécharger d’autres applications malveillantes.

Les 13 applications sont le plus souvent des jeux fonctionnels, fortement téléchargés et bien notés comme Cake Blast ou Jump Planet. Seul problème, une fois dans le terminal, le malware est très compliqué à éradiquer, pire un reset d’usine ne suffit pas.