Google I/O 2018 : nos pronostics VS ce qui a été vraiment annoncé

Google I/O 2018 : nos pronostics VS ce qui a été vraiment annoncé

Article mis à jour le 09/05/2018 – La conférence de Google, la Google I/O 2018 a débuté mardi 8 mai et – comme toujours – le géant de la Tech a annoncé pas mal de choses côté services et OS. 

Tout comme l’an passé, la keynote de Google a eu lieu au Shoreline Amphitheater à Mountain View, en Californie. Bien qu’il y ait toujours de la place pour les surprises, nous connaissions déjà les principaux thèmes de cette Google I/O 2018. Voici ce qui a été réellement annoncé durant la conférence, en comparaison avec nos pronostics.

Android P

Puisque nous avons eu une preview du dernier système d’exploitation mobile Android plus tôt cette année, l’annonce Android P lors de la Google I/O était une évidence. La deuxième développer preview a bien été annoncée ce mardi, et nous avons donc tapé juste (okay, celle-ci était facile).

Notre prédiction

Pour commencer, les boutons de navigation en bas des smartphones Android seront remplacés par un seul bouton. Toutes les fonctions des anciens boutons étant reléguées aux commandes gestuelles. Le Material Design sera également revu et nous nous attendions à voir plus de coins arrondis dans l’interface utilisateur ainsi qu’une palette de couleurs plus foncée.

 

Nous nous attendions également à un changement dans la façon dont les utilisateurs interagissent avec les notifications, avec plus de façons d’exécuter les fonctions de base sans avoir à ouvrir des applications spécifiques. Bien sûr, parce qu’il s’agit de la deuxième développer preview du système d’exploitation, nous étions également susceptibles de voir des améliorations au niveau de la sécurité, de la gestion de la batterie et de la façon dont l’OS gère les processus en arrière-plan pour optimiser l’autonomie.

La réalité 

Il nous manquait le détail des nouvelles fonctions pour optimiser l’autonomie, comme la gestion intelligente de la luminosité, ainsi que le détail des changements apportés aux notifications, mais nous sommes globalement dans le vrai pour le coup. Nous avons également manqué le mode prédictif App Action qui anticipe l’usage de certaines applications en fonction des habitudes de l’utilisateur, ou l’arrivée de statistiques dans le dashboard sur le temps passé devant les écrans. En même temps, il était difficile de prédire que Google se soucierait de notre « bien-être numérique »…

Google Lens 

Google Lens 2.0 est dans les starting-block. LG avec son G7 ThinQ annoncé cette semaine a fait un peu de teasing sur les nouvelles fonctionnalités qu’apporteront Google Lens.

Notre prédiction

LG nous a confié que Google allait dévoiler de nouvelles possibilités autour de Lens lors de sa conférence des développeurs. Des possibilités dont le LG G7 sera l’un des premiers à utiliser, après une mise à jour. Rappelons que LG G7 intègre une touche dédiée à Google Assistant, en appuyant deux fois sur cette touche, on appelle Google Lens, une première pour un smartphone.

Google Lens, que Google a dévoilé l’année dernière à Google I/O 2017, est un outil de reconnaissance visuelle qui utilise l’appareil photo pour fournir des informations sur les objets, voici par exemple ce que l’on peut déjà faire avec la version actuel de Lens :

  • Carte de visite : vous pouvez enregistrer le numéro de téléphone ou l’adresse dans un contact.
  • Livre : vous pouvez obtenir des avis et d’autres informations à son sujet.
  • Point de repère ou bâtiment : vous pouvez obtenir plus de détails à son sujet.
  • Tableau dans un musée : vous pouvez obtenir des détails à son sujet.
  • Plante ou animal : vous pouvez en savoir plus sur l’espèce concernée.
  • Dépliant ou panneau d’affichage : vous pouvez ajouter l’événement concerné à votre calendrier.

Une mise à jour de Google Lens  pourrait rendre les smartphones un peu plus utiles, en espérant que Google mette à jour de manière significative la version 2.0.

La réalité 

C’est à nouveau juste. Google a finalement annoncé l’intégration de Lens au sein de l’application photo de pas mal de smartphones Android. Cette version de la technologie de reconnaissance d’image de Google sera aussi plus évoluée. Elle permettra la reconnaissance textuelle (avec copier/coller), sera capable d’établir une correspondance entre les objets ciblés et d’autres objets similaires sur des sites de e-commerce, et fonctionnera en temps réel.

AR/VR

Notre prédiction 

L’année dernière, Google a annoncé ses ambitions pour un casque VR (réalité virtuelle) autonome, et ce casque – le Lenovo Mirage Solo avec Daydream – est finalement bien arrivé. Avec une reconnaissance de mouvement vendu comme plus efficace grâce à un tracking via 2 caméra, il est plus avancé technologiquement que son concurrent direct, le Facebook Oculus Go.

La question pour cette année est de savoir ce que compte faire Google pour pousser encore plus loin l’expérience offerte par ses casques VR. Des contrôleurs plus avancés pour des outils créatifs comme Tiltbrush (dont Google est propriétaire) ? Un casque VR avec  un affichage plus haute résolution ? Il se pourrait que la VR « haut de gamme » façons HTC Vive ou Rift devienne un objectif de Google à l’avenir.

 

Pour Google, les ambitions sur VR reposent également sur YouTube. Le nouveau format vidéo et l’application VR180 de la société vise à diffuser en continu et à lire des vidéos 3D VR-ready à 180 degrés. Pour pousser l’adoption de ce format, de nouvelles caméras, dont la Lenovo Mirage Camera, sont ou seront disponibles. Ces types d’outils créatifs pour la VR pourraient être les annonces fortes à destination des développeurs et les créateurs de contenu cette année.

Sur le front de l’AR (réalité augmentée), ARCore a fait ses débuts avec des applications impressionnantes. Il y a toujours la possibilité d’une annonce d’un casque AR, mais il est plus probable que l’AR continue d’évoluer sur les smartphones où elle a plus de sens en thermes d’usage. Sous l’impulsion de Clay Bavor (le patron de la branche VR/AR de Google), les deux technos susceptibles de s’imbriquer dans un front de réalité mixte.

La réalité

Pas de nouveau casque annoncé finalement, ni caméras. On a plutôt parlé de logiciels embarquant la réalité augmentée cette année, avec Lens comme nous vous l’avons dit mais aussi Maps qui se dotera bientôt d’une fonction de guidage en réalité augmentée (et de suggestions de restaurants sympas…). 

Wear OS

Wear OS de Google, anciennement connu sous le nom d’Android Wear structure beaucoup de montres connectées de marques de mode et de technologie, mais la plate-forme n’a pas beaucoup évoluée depuis l’an passé, hormis une récente mise à jour pour profiter de certaines fonctions de Google Assistant.

Notre prédiction 

Assistant est très important pour Google, il est donc possible que les nouvelles montres et logiciels Wear OS mettent l’accent sur ce point. Outre Assistant, Google devrait pousser encore la santé : de nouveaux capteurs et de nouvelles possibilités ont été largement ignorés récemment, alors que Samsung, Apple et Fitbit ont tous essayé de faire progresser la précision des mesures cardiaques et les plateformes de fitness. Un partenariat récent entre Fitbit et Google pourrait indiquer une plus grande initiative sur la santé dans la prochaine version de Wear OS.

Et pourquoi pas une smartwatch by Google ? Google conçoit et fabrique ses haut-parleurs, smartphone, écouteurs, casques VR et caméras, donc ce ne serait pas hors sujet. Les rumeurs suggèrent que LG pourrait être prêt à lancer une nouvelle Smartwatch avec des éléments « analogiques hybrides ».

La réalité

Notre boule de cristal était un peu rouillée sur ce coup, il n’a pas été question de montres cette année. Par contre, Google a lancé officiellement son nouvel OS Android Things, destiné aux objets connectés. 

Chrome/Chrome OS

Notre prédiction

Après le keynote d’Apple axé sur l’éducation en mars, nous nous attendons à ce que Google affiche un peu sa domination du marché de l’éducation en montrant que les Chromebooks sont toujours en tête de liste. En 2017, près de trois machines sur cinq utilisées dans les écoles américaines fonctionnaient sur le système d’exploitation Chrome. 

Aussi, maintenant qu’Acer lance le Chromebook Tab 10, la première tablette au monde utilisant Chrome OS, nous nous attendons à ce que Google I/O lance une vague de tablettes animées pas cet OS.

La réalité

Pas de nouveaux produits hardware dédiés à l’éducation. En revanche, les applications Linux vont débarquer sur Chrome OS et les Chromebooks. En outre, Google News a été mis à jour pour proposer plus d’articles en fonction des centres d’intérêt des utilisateurs et lutter plus efficacement contre les fake news en ajoutant de nouvelles sources, dont des articles de fact checking. Dernière chose mais pas des moindres, il sera possible de passer directement par Google News pour s’abonner à certains médias.

Google Home/Assistant

Notre prédiction 

Bien que nous n’ayons pas d’informations solides sur les changements apportés à Google Home, nous sommes certains qu’il en sera question et que d’autres avancées dans le domaine de la maison intelligente seront abordées lors de cette édition 2018 du Google I/O. 

 

Une mise à jour possible pourrait être l’ajout d’un écran sur les Google Home. En janvier, Google semblait observer avec intérêt le Lenovo Smart Display. Rappelons que pour le moment seules les enceintes intelligentes de Google peuvent passer des appels, les enceintes tierces ne le peuvent pas. Il se pourrait bien que Google mise sur cette limitation démarquer sa possible enceinte avec écran des autres fabricants.

La réalité

Là encore, pas de nouveaux produits hardware, mais l’IA est cependant le thème phare cette année. Le Google Assistant va en effet profiter d’une importante mise à jour qui le rendra plus intelligent. La firme a d’ailleurs présenté une technologie expérimentale très intéressante, baptisée Duplex. Grâce à elle, le Google Assistant pourra passer des coups de téléphone à votre place et converser avec des interlocuteurs comme des humains. Cela servira à réserver un créneau chez le coiffeur ou une table au restaurant par exemple, de manière complètement automatisée. Il reste néanmoins à voir ce que ça donnera en pratique. 

 L’assistant personnel pourra aussi commander un repas en livraison ou analyser la présence de formules de politesse afin de participer à l’éducation de vos bambins. Mais, encore mieux, il saura enfin gérer les Routines personnalisées, ces commandes qui incluent en fait plusieurs actions (comme par exemple éteindre la lumière et lancer une playlist de façon simultanée). Elles pourront être activées d’une phrase choisie au préalable. D’ailleurs, l’assistant saura aussi interpréter plusieurs commandes dans la même phrase.

 Enfin, Google a également annoncé quelques améliorations au sein de Photos, qui vous proposera désormais des actions pour améliorer la qualité de vos images, et l’arrivée de l’autocomplétion lors de la rédaction de messages dans Gmail. 

Comment suivre la conférence

Google oblige, la Keynote a été retransmise sur la page de la Google I/O, et sur YouTube. Nous mettons le flux juste en dessous, pour les retardataires.

[embedded content] 

À lire également :

à lire aussi